296-421-1741
 

La nuit noire de l’âme: dépression ou nuit noire de l'âme - comment en sortir?

Vous avez l'impression que tout s'effondre dans votre vie, autour de vous? Vivez-vous une dépression ou la nuit noire de l'âme? La nuit noire de l'âme correspond à une période très sombre de vie où l'on va se retrouver comme "dans le noir" et avoir l'impression de tout perdre. C'est une profonde crise existentielle qui va venir tout remettre en cause. A travers un chaos intérieur (et souvent aussi extérieur), elle est un peu l’ultime recours pour nous alerter sur l’incohérence de ce que nous avons créé dans nos vies. Elle nous fait savoir que nous ne pouvons pas continuer à vivre de cette façon. La nuit noire est une sorte de « dépression » de l’âme, une « descente en enfer » où toute une construction de vie semble s'écrouler. Elle peut être douloureuse à vivre, or derrière l'ombre se trouve la lumière. La nuit noire de l'âme se nomme en effet ainsi car les heures les plus sombres de la nuit annoncent le lever du soleil. Les personnes qui traversent cette période sombre se sentent totalement perdues et souvent désemparées. Certaines personnes perdent des contrats, leur travail, leur logement, des relations etc.; même si cette période peut être très difficile, c’est comme si la vie vous permettait de faire un « reset » afin de mieux vous permettre de redémarrer votre vie. Elle est un présage de changement. Ce chaos va en effet vous permettre de créer une nouvelle harmonie, un nouvel équilibre de vie. Elle vient en général acter la fin d'une vie et le début d'une vie différente. Donc rassurez-vous, elle vous offre tout simplement la possibilité incroyable de vivre une "renaissance" et de créer derrière une vie qui vous correspond vraiment. Pour cela, il ne faudra pas juste attendre que "cela passe" mais il vous faudra d'abord lâcher prise sur "l'ancien" puis travailler sur vous, accepter de vous faire aider (surtout si cela dure ou si vous vivez régulièrement des nuits noires de l'âme) afin de créer ce changement qui s'offre à vous. Ce que nous vivons comme des obstacles sont en réalité des opportunités choisies par notre âme pour nous faire travailler et évoluer. Connaissez-vous les différentes étapes de la nuit noire de l'âme?

  • Qu'est-ce que la nuit noire de l'âme?

  • La différence entre la dépression et la nuit noire de l’âme

  • Quand arrive la nuit noire de l'âme?

  • 25 symptômes de la nuit noire de l'âme

  • Les 6 étapes de la nuit noire de l'âme: le processus de l'éveil

  • Les objectifs de la nuit noire de l'âme

  • Mon accompagnement pour sortir de la nuit noire de l'âme


Qu'est-ce que la nuit noire de l'âme?

La « nuit noire de l’âme » est appelée ainsi car elle correspond à une expérience de vie sombre avec de la souffrance, de la douleur, de l'incompréhension où l'on se retrouve dans l'obscurité. Parfois on va tout perdre. Elle est souvent due à des blessures non guéries et à un mode de vie qui ne nous convient plus.


Elle concerne donc beaucoup de personnes:

  • qui ont fui dans leur travail ou dans leur couple/ famille, le sport, leur quotidien, une addiction

  • qui se sont oubliées, ne se sont pas écoutées pendant de nombreuses années

  • qui ont une vie ou un rythme de vie qui ne leur convient plus (ou pas depuis le début)

  • qui n'ont pas guéri des blessures profondes (deuils à faire afin de ne garder que l'amour, injustice, manque de reconnaissance, manque d'amour, abandon, violences, agressions, attouchements etc.)

  • ou/et qui n'ont pas trouvé leur équilibre de vie, leur épanouissement entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

Cette expérience vient tirer la sonnette d'alarme afin de vous permettre de faire des changements nécessaires dans votre vie.

Elle serait de plus en plus répandue. Pourquoi? Parce que le taux vibratoire de notre planète est actuellement en train d'augmenter à grande vitesse, ce qui influence directement l’Homme sur les sphères physiques, émotionnelles, intellectuelles et spirituelles. En effet, avant l'âme mourrait à ce moment-là. Or depuis des années le temps s'accélère avec la montée vibratoire et notre âme choisit de vivre plusieurs vies dans une vie en vivant une "mort symbolique" avec cette nuit noire de l'âme puis cette renaissance.

Selon Eckhart Tolle, ce qui meurt dans la nuit noire de l’âme, c’est le sentiment égotique de soi. Et bien sûr, la mort est toujours douloureuse, mais rien de réel n’est mort en fait, juste une identité illusoire, une vie qui ne nous correspond plus. Cela s’effondre, parce que vous allez volontairement dans un autre endroit, un endroit d’ouverture, de présence consciente ou cela s’effondre pour vous quand vient le temps du changement.

C'est une opportunité de changer cette vie qui ne nous ressemble plus et de se libérer de ses blessures profondes. C'est l'occasion de mieux se comprendre, comprendre ce dont nous avons réellement besoin, de guérir.

Mes patient(e)s m'indiquent souvent qu'ils/elles se sentaient coincé(e)s dans leur vie, un quotidien, des situations difficiles et ne savaient pas comment s'en sortir. Cette nuit noire de l'âme même si elle a été douloureuse à vivre, leur a permis de prendre un nouveau départ.

Elle ne va pas se dérouler de la même manière pour tout le monde mais le dénominateur commun est de perdre ses repères, d'avoir l'impression de ne plus rien savoir, d'avoir la sensation de tomber, que plus rien n'est acquis.


Elle se caractérise par:

  • un effondrement, une destruction

  • et/ou par un burnout

  • et/ou une dépression

  • et/ou une perte profonde de sens, sur notre vie et nos croyances

  • et/ou une perte de joie, de plaisir

  • et/ou une envie de rien.

Cet état émotionnel s’appelle donc la nuit noire de l’âme. Pour en savoir plus sur l'âme, l'incarnation et la réincarnation, je vous invite à lire mon article sur le sujet en cliquant ici.

Selon Eckhart Tolle, en fait, ce qui s’est effondré, c’est l’ancien cadre conceptuel de votre vie, le sens que votre mental lui avait donné. Cela se traduit donc par une impression d’obscurité, par un endroit obscur.

La différence entre la dépression et la nuit noire de l’âme

Et puis un jour, tout va être remis en question ou on remet soi-même tout en question. Cette existence que l’on a pourtant construite de A à Z semble s'effondrer et presque appartenir à une personne que l’on ne reconnaît plus, comme si tout devenait soudain épuisant, étriqué, asphyxiant, vide. On remet tout en question, on ne sait plus identifier nos besoins, la seule chose claire est que la réalité telle qu’on l’expérimente est devenue insupportable. On a l'impression d'aller droit dans un mur, on ne se reconnaît plus dans le quotidien que l'on mène, on ne parvient que très rarement à ressentir de la joie, du contentement, de la satisfaction ou du bien-être.


Qu'il s'agisse d'une dépression ou de la nuit noire de l'âme, il n'y a pas de honte à avoir à traverser cette période difficile. N'hésitez pas à expliquer à vos proches ce dont vous avez besoin (calme, isolement, soutien, aide, juste savoir qu'ils sont là pour vous etc.) et ce que vous vivez de vive voix ou en leur partageant cet article par exemple.

La différence entre la dépression et la nuit noire de l’âme est que la nuit noire s’accompagne de réflexions existentielles comme « Pourquoi j'ai cette vie-là? », « Pourquoi je n'arrive pas à en sortir? », « Pourquoi je ne suis pas heureux? »,« Pourquoi suis-je ici? », « Qu'est-ce que je fais? », « Qui suis-je? », « Quel est mon but? ».

La nuit noire de l'âme nous plonge au cœur de nos peurs, de nos blessures les plus profondes, les plus anciennes et nous prépare à une véritable transformation intérieure.

L’ego se meurt, le « vrai soi » s’éveille et on assiste ensuite à de véritables changements de vie.


Quand arrive la nuit noire de l'âme?

Arrive un moment dans la vie:

  • où l’on ne peut plus fuir, fuir ses blessures

  • où il faut regarder la réalité en face

  • où l’on ne peut plus "passer à côté de sa vie"

La nuit noire est donc l’ultime recours pour nous alerter sur l’incohérence de ce que nous avons créé dans nos vies. Tant que ce qui doit être libéré, guéri et changé ne le sera pas, cette nuit noire de l'âme va revenir frapper à notre porte par période et parfois de plus en plus fort.

J'entends souvent en consultation "mais je ne peux pas changer de vie" et c'est tout le but du travail thérapeutique, vous accompagner afin de vous permettre de faire les changements nécessaires au rythme qui sera le meilleur pour vous.

La nuit noire de l'âme intervient lorsqu'on a ignoré tous les signaux qui nous ont été envoyés avant et que seule une "descente en enfer" nous oblige à revenir sur "notre chemin".

Elle est parfois nécessaire à notre guérison et nous aide à comprendre les situations qui se présentent pour nous faire évoluer. Elle arrive souvent dans le cadre d'une relation de flammes jumelles (pour lire mon article sur Les flammes jumelles: les étapes du parcours des flammes jumelles, cliquez ici).


Par peur du lendemain, de manquer ou de ne plus être aimé etc. on peut avoir tendance à construire notre vie en réaction:

  • à nos habitudes

  • à nos blessures

  • à nos croyances limitantes

  • ou aux attentes des autres.

On fait alors ce que l’on pense être « bien » et pas forcément ce que l’on voudrait vraiment au plus profond de soi. Or ces modes de vie, ces rythmes de vie, ces modes de fonctionnement vont alors, lors de cette nuit noire de l'âme, ne plus nous correspondre et s'avérer obsolètes pour nous.

Nous ressentons alors au plus profond de notre cœur et notre corps le poids de cette existence qui sonne comme un mensonge ou comme quelque chose qui ne nous correspond pas/plus et nous ne savons pas comment nous en sortir sans tout abîmer.

Notre corps peut d'ailleurs choisir de l'exprimer en envoyant des signaux d'alerte par des douleurs récurrentes, des irritations récurrentes, une perte ou une prise de poids, une perte d'appétit, des problèmes digestifs, une maladie etc.

Ce qui n’a pas été verbalisé ou exprimé, notamment les émotions refoulées, cherche une porte de sortie dans notre corps générant des symptômes physiques.

Le corps traduit l'inconscient et indique que quelque chose doit être changé dans votre façon de vivre et dans votre attitude pour obtenir plus d'équilibre et d'harmonie dans votre vie.

Il est primordial de rester à l'écoute de son corps. Il a été prouvé scientifiquement que les émotions négatives (tristesse, peur, colère etc) vont en effet affaiblir notre système immunitaire.

Notre corps a ses propres moyens pour nous rappeler à l'ordre, tirer la sonnette d'alarme et nous avertir quand quelque chose ne va pas.

Il y a des évènements de notre vie qui nous impactent émotionnellement même si nous n'en sommes pas toujours conscients et vont se manifester à travers notre corps pour nous faire comprendre nos conflits intérieurs que nous choisissons parfois d'ignorer. Pour lire mon article sur le sujet des émotions qui s'expriment à travers le corps, cliquez ici.

Cette crise existentielle est "la nuit noire de l’âme" et elle se présente lorsque l’on a été trop loin:

  • dans le déni de soi ou de ce qui est bon pour soi maintenant (car ce qui nous convenait à une époque de notre vie, ne nous convient peut être plus aujourd'hui)

  • et la résistance à rejoindre notre vraie vie d'aujourd'hui, celle qui sera plus équilibrée et heureuse.

On peut tenir des années ainsi jusqu’à, souvent, ce qu’un choc vienne nous réveiller brutalement. La nuit noire de l'âme peut aussi survenir de manière inattendue. Elle peut aussi être latente et va souvent être déclenchée par des évènements douloureux qui vont souvent s'accumuler (parfois sur plusieurs années):

  • un burnout

  • une rupture, un éloignement

  • la maladie ou la mort d'un être cher

  • une injustice

  • des problèmes de famille ou relationnels

  • la perte d'un emploi, d'un contrat, de projets, des échecs professionnels

  • un accident

  • un traumatisme

  • une maladie, une hospitalisation

  • des annulations de projets

  • des faillites/ fermetures d'entreprises

  • une perte de logement ou l'impossibilité de changer de lieu de vie

  • un déménagement

  • etc.

Fondamentalement, tout ce qui provoque une intense déchirure dans le corps émotionnel, dans notre réalité personnelle, brisant notre zone de confort de l’Ego et du quotidien.


25 symptômes de la nuit noire de l'âme

Voici 25 symptômes de la nuit noire de l'âme:

  1. vous vous sentez déprimé, "au fond du seau", dans un gouffre

  2. vous avez l'impression que tout s'effondre en vous ou/et autour de vous, que tout est négatif, que rien ne fonctionne comme vous l'aimeriez ou comme avant

  3. vous vous retrouvez dans une situation très difficile

  4. vous ne vous ressemblez plus

  5. vous doutez de tout

  6. vous n’arrivez plus à vous mentir

  7. fuir/ vous isoler devient un BESOIN

  8. vous ressentez comme une dépression, une grande crise existentielle

  9. vous avez une grande perte d’énergie, vous vous sentez épuisé, tout vous fatigue

  10. votre humeur est presque toujours basse et mélancolique

  11. vous avez des émotions lourdes et écrasantes

  12. vous vous sentez abandonné par la vie, vous pouvez avoir l'impression que vous avez la poisse

  13. vous êtes perdu et ne savez pas quelle direction est la bonne

  14. vous ressentez du désespoir et de l’horreur en observant le monde

  15. vous manquez de joie et de motivation pour continuer à faire ce que vous aviez l’habitude de faire

  16. vous vous détachez de votre cercle amical et familial

  17. plus rien ne vous intéresse réellement

  18. vous réfléchissez aux questions profondes de la vie (« quel est le but de mon existence ? », « qu’est-ce que je fais ici ? », « qui suis-je ? »)

  19. vous stagnez et réfléchir ne suffit plus

  20. votre situation ne semble n’avoir aucune issue positive

  21. vous affrontez votre (vos) plus grande(s) peur(s) actuellement (ex. manquer d'argent, se retrouver sans logement, perdre un proche ou un deuil non fait etc.)

  22. des pensées obsessionnelles sévissent nuit et jour

  23. vous vous sentez isolé (ou avez le besoin de vous isoler) de tout (des autres, de vous-même, la vie en général)

  24. vous êtes obligés de vous intéresser à vous-même de façon concrète

  25. vous avez longtemps refusé d’exprimer votre mal-être, vous l'avez caché aux autres et parfois à vous-même


Les 6 étapes de la nuit noire de l'âme: le processus de l'éveil

1. Tout commence à se déchirer dans votre réalité.

Votre vie semble s'effondrer que cela soit au niveau personnel ou professionnel. Vous avez l'impression que les difficultés s'accumulent et sont sans fin. Vous sentez que vous n’arrivez plus à vous connecter à vos proches de la même manière. La nuit noire peut créer un isolement de ceux qui vous entourent même des personnes les plus proches.


2. Vous rentrez peu à peu dans votre cocon, une chrysalide, déconnecté du monde.

Vous ressentez une incapacité à vous connecter à ce qui vous entoure car l’univers vous demande de regarder en vous-même et de vous questionner. La nuit noire de l'âme va induire une période d'introspection forcée.

⚠️ Attention ⚠️

  • à ne pas se focaliser sur ce qui ne va pas et à ne pas tout auto-saboter

  • mais plutôt à vous reposer

  • à évacuer toutes les émotions qui vont se présenter

  • puis à chercher des solutions et des aides afin de faire émerger le changement et donc la lumière.

3. Lâchez prise.

Moins vous parvenez à lâcher prise, plus vous émettez une résistance, plus vous vous accrochez à l'ancien, plus cela deviendra difficile, douloureux et chaotique. Je compare cela souvent en consultation à des sables mouvants: plus vous vous accrochez à l'ancien, plus vous allez vous enfoncer. Il y aura des fonctionnements et des habitudes à lâcher. Même si cela est difficile, laissez faire et lâchez prise.


4. Il va alors être important de plonger dans cette obscurité, de traverser une phase d'errance (3 semaines en moyenne).

  • afin de ne plus vous fuir

  • de regarder en face vos peurs, vos blessures, cette noirceur intérieure et vos insécurités afin surtout de vous en libérer enfin

  • et de vous libérer également de tous les masques que vous vous êtes obligés à porter parfois depuis de très nombreuses années

  • pour réaliser ce qui vous manque vraiment dans votre vie, quelles sont les limites à poser et quelles sont vos véritables priorités pour trouver votre équilibre de vie qui vous convient. Demandez vous par exemple: Qu’est-ce que je ne veux plus? Qu’est-ce que je veux? Qu’est-ce qui n’est pas bon pour moi? Qu’est-ce qui me fait du bien?

Tant que cela ne sera pas libéré, cette nuit noire de l'âme va revenir frapper à votre porte par période.


Pour cela vous pouvez avoir besoin d'un accompagnement surtout:

  1. si cela dure longtemps (plus de 3 semaines)

  2. si vous avez l'impression de ne pas en sortir

  3. ou si vous vivez régulièrement des nuits noires de l'âme car cela veut dire que vous ne vous êtes pas libéré de ce qui demandait à être libéré et que vous n'avez pas fait les changements nécessaires dans votre vie.

Vous vous rendez souvent compte lors de cette phase compte, de manière désagréable voire douloureuse,

  • de tout ce que vous vous êtes infligé

  • parfois de manière inconsciente, parfois en vous mentant à vous-même, sans vous écouter, sans écouter votre corps ou vos besoins afin d'avoir votre équilibre de vie. On peut parfois parler de sacrifice inconscient de sa vie (même si cela part d'une bonne intention) notamment pour des personnes qui se mettent au service d'autres personnes en s'oubliant elles-mêmes et qui vont finir par s'épuiser et se perdre. Pour lire mon article sur le sujet des syndromes de l'infirmière et du sauveur - comment en sortir, cliquez ici.

Tant que vous vous identifiez à vos habitudes, votre image ou place actuelle, à vos peurs, vos blessures, le jeu de l’ego est entretenu et elles sont alimentées. La nuit noire ne sera pas facile, elle peut être très désagréable ou terrible à vivre mais ne vous attendez pas à ce que la nuit noire soit dure ou effrayante, sinon elle le sera forcément. Cette phase est comparée au cycle de l'essorage de la machine à laver. Pensez alors aux expressions "après la pluie, vient le beau temps" "c'est un mal pour un bien" car la lumière arrive. Plus elle sera sombre au départ, plus elle sera lumineuse après votre travail intérieur afin d'amener du changement.


5. La nuit noire de l'âme vous offre alors de merveilleuses possibilités de changement qui viendront de ce que vous déciderez d'en faire.

  • de vivre une "renaissance"

  • d'avoir un regard nouveau et clair sur votre vie, votre mode de vie, votre rythme de vie, vos relations, sur votre véritable personnalité, vos véritables besoins pour être heureux.

Il s’agit de faire face à votre nuit noire de l’âme pour accéder à la lumière, après la phase de lâcher prise, en travaillant sur vous afin d'effectuer les changements nécessaires correspondants.


6. Après tout votre travail de libération, la nuit noire de l’âme se termine.

En effet, tout devient alors très clair:

  • vous vous rendez compte que vous n'avez plus envie de vivre comme ceci ou de vivre cela

  • vous ne souhaitez plus faire de concessions avec vous-même et vous commencez à être enfin plus en paix avec vous-même

  • vous commencez à prendre conscience de ce qui vous fait vraiment du bien

  • vous commencez alors à opérer des changements dans votre vie (et remerciez parfois la vie de vous avoir par exemple fait perdre tel contrat ou emploi, telle relation, vivre telle injustice car vous réalisez maintenant que c'était au final pour votre bien et que cela va faciliter la réorganisation de votre nouvel équilibre de vie).