top of page

Les blessures familiales: quelles peuvent en être les conséquences? Comment s'en libérer?

🎙️ Retrouvez dans l’article ma dernière interview sur ce sujet pour le podcast Medita


Le mot "famille" peut provoquer une grande variété d'émotions. Selon votre enfance et votre situation familiale actuelle, ces émotions peuvent être positives, négatives ou un mélange des deux.

Nous pouvons aimer notre famille et ressentir de la joie et/ou du stress à l’approche des fêtes de fin d’année. Pourquoi donc est-ce parfois si stressant de se retrouver en famille à Noël? Qu'on le veuille ou non, c'est souvent le moment où l'on fait un bilan de son année écoulée, de ses projets, de sa vie. Ce sont des moments de retrouvailles mais aussi des moments où des choses peuvent remonter dont du stress, des sujets ou des questions qui fâchent, des sujets tabous, des incompréhensions, des attentes donc souvent des déceptions, des souvenirs difficiles, la douleur des absents etc. On peut aussi se sentir différent de sa famille ou pas à sa place dans sa famille. Et malgré cela notre famille est notre miroir, elle reflète d'où nous venons et nos blessures (si elles ne sont pas guéries) etc. Tout cela se joue autour des blessures. Souvent les parents essaient de faire au mieux avec ce qu'ils ont reçu et vécu eux-mêmes. Il n'existe pas de parents, ni d'enfants, ni de frères et soeurs parfaits ni de famille parfaite. Les autres sont un miroir pour nous-mêmes: plus nous nous acceptons, moins nous dépendons du regard et du jugement des autres, notamment de notre famille.

Même si nous aimons les membres de notre famille de tout notre cœur et inversement, notre famille vient souvent réveiller en nous des choses désagréables, nous nous retrouvons face à des comportements, des schémas, des remarques, des peurs ou des choix que nous ne souhaitons pas reproduire, dont nous souhaitons nous détacher et dont nous ne souhaitons plus "porter" les conséquences.

L'exemple qui revient le plus souvent en séance est le fait que des personnes n'ont pas reçu l'amour de leurs parents comme ils l'auraient souhaité (mots, gestes, valorisation, actes etc.). Souvent cette blessure remonte à la blessure de leurs parents (ce qu'ils n'ont eux-mêmes pas reçu).

Pas la peine d’aller chercher forcément loin dans les ancêtres, il suffit souvent d’observer notre famille: ce qu’ils n’ont pas pu réaliser, leurs freins, leurs blocages, leurs croyances limitantes, l’impossibilité par exemple d’exprimer leur amour, de faire des compliments ou les sujets qui les obsède (argent, amour, perfection etc.), les dévalorisations, les rejets, les sujets qui dérangent ou qui reviennent en boucle. Gardons le "positif" et utilisons le "négatif" pour avancer.

Et si vous profitiez de ces moments de retrouvailles pour questionner les membres de votre famille sur leurs histoires, les histoires de votre famille?

Et si vous aviez justement choisi de vous incarner précisément dans cette famille pour venir travailler tout cela? Et si ce qui vient encore vous "piquer" était en fait en plus de merveilleuses pistes pour les sujets qui sont encore à travailler chez vous?


💫 J'ai une tendre pensée pour toutes les personnes qui sont seules ou qui se sentent seules, celles qui ont perdu un être cher, qui sont loin de leurs proches, qui ont connu une année difficile, qui souffrent, celles pour qui la période des fêtes de fin d'année n'est pas une période heureuse. 💫



Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à elisa-therapie-coaching.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
Post: Blog2_Post
bottom of page