296-421-1741
 
Rechercher
  • Elisa Erin thérapie coaching

Relation toxique, pervers.e narcissique, dépendance affective, ghosting: comment s'en libérer?

Les relations toxiques sont malheureusement bien plus courantes qu'on ne le pense que cela soit au sein du couple, dans le travail, au sein de sa famille et/ou avec ses ami(e)s. Parfois nous pouvons même être amené à connaitre des relations toxiques dans plusieurs domaines au cours de notre vie.

Un collègue jaloux, une amie intrusive, un conjoint manipulateur ou une professeure méchante... Nous entendons de plus en plus souvent parler de pervers.e narcissique, de manipulateur.trice, de dépendants affectifs. Si certaines personnes nous font du bien, d'autres parviennent à nous pourrir la vie et à détruire notre confiance en nous. Je propose une solution rapide pour en sortir et faire le deuil de cette relation toxique.

Comment l'identifier?

  • En général

  • La relation amoureuse toxique

  • La relation amicale toxique

  • La relation familiale toxique

  • La relation scolaire toxique

  • La relation professionnelle toxique

  • Les victimes

Comment s'en libérer?



Comment l'identifier?

Souvent, les personnes ont du mal à se rendre compte que la relation n'est pas saine.

Une relation amoureuse par exemple ne doit pas vous rendre malheureuse ou vous empêcher de vous épanouir. Au contraire, les deux partenaires doivent partager le respect et l'amour, en essayant de se soutenir mutuellement. Les signes qui doivent alerter sont souvent indirects et subjectifs.


Si il ne faut pas voir forcément un.e pervers narcissique ou un.e manipulateur.trice derrière chaque responsable un peu trop autoritaire ou derrière chaque mari jaloux, il ne faut pas ignorer le mal-être qui s'empare de soi et être capable de se demander si cette personne qui est dans notre vie nous veut vraiment du bien.

"Lorsque l'on commence à ressentir un trouble diffus et indicible, que le comportement personnel change, que d'extraverti(e) on devient renfermé(e), que l'on se sent déboussolé(e) sans parvenir à l'admettre, il faut s'interroger." Ce qui n'est pas évident, admet-il, "tant la société d'aujourd'hui ne nous invite pas vraiment à l'écoute de nos émotions et sensations". 

Dominique Barbier, psychiatre, psychanalyste, psychothérapeute, spécialisé dans l'aide aux victimes



Voici les signes qui montrent que votre relation n'est pas saine:


En général:

Que ce soit dans son couple, avec ses amis, sa famille, au travail, ou même dans le passé scolaire, les relations toxiques nous font souffrir et nous rendent malheureux. Comment savoir si l’on est emprisonné dans ce type de rapport avec un proche ou un collègue ? Découvrez des signes qui devraient vous alerter.


En voici quelques exemples généraux:

  • Vous êtes émotionnellement fatigué.e, épuisé.e

  • Vous vous mettez à douter de vous

  • Vous vous disputez tout le temps ou vous faites tout pour éviter les disputes (dans ce cas, le problème est que vous cumulez les non-dits et à force, tout risque d'exploser d'un coup).

  • Vous ne vous sentez pas bien dans votre peau

  • Vous n'êtes pas vous-même

  • Vous pensez au passé pour vous rassurer au lieu de penser à ce que la relation est devenue aujourd'hui

  • Vous avez peur de l'abandon, de vous retrouver seul.e

  • Votre relation est déséquilibrée

  • Vous devez cacher des choses

  • Vous avez toujours peur de mal agir

  • Vous commencez à perdre votre estime personnelle

  • Vous ne vous sentez pas en sécurité

  • Vous ne pensez pas à vous

  • Vous pardonnez trop facilement

  • Vous avez peur de parler, d'exprimer votre avis, vos besoins

  • Vous devez faire (ou face à) des ultimatums

  • Votre relation ressemble à des montagnes russes. Ce yoyo émotionnel épuisant et particulièrement négatif est l’un des plus forts signes d’une relation toxique.

  • Vous n'avez pas confiance

  • Vous lui trouvez des excuses

  • Vos proches ne vous reconnaissent plus

  • Cette personne vous fait culpabiliser

  • Vous changez votre opinion pour adopter le sien

  • Vous n'avez plus de vie sociale

  • Vous vous sentez coincé.e dans cette relation

  • Il y a plus de négatif que de positif

  • Il y a un manque de respect

  • Vous n'êtes pas heureux.se voire même en dépression

  • Il ou elle ne vous donne plus de nouvelles (ghosting: c'est l'acte qui consiste à disparaitre, ne plus donner de nouvelles, mettre fin à une relation avec une personne en interrompant sans avertissement ni explication toute communication et en ignorant les tentatives de reprise de contact de l'ancien partenaire.)

On parle de maltraitance psychologique.

La relation amoureuse toxique:

Voici certains exemples particulièrement présents dans une relation amoureuse toxique:

  • L'isolement: en voulant croire à notre relation amoureuse, nous balayons tout ce qui se trouve sur notre chemin. On parle souvent de conjoint(e) qui isolent peu à peu leur femme, en interdisant directement certains contacts, ou plus subtilement, en dénigrant, en râlant, en rendant la vie impossible et désagréable en présence de proches.

  • L’instabilité émotionnelle au sein du couple destructeur: le doute permanent installe dans la relation une véritable instabilité émotionnelle. On y croit à fond quand tout va bien, et c’est la dégringolade dès le moindre incident.

  • La dépendance: nous n’invitons plus unetelle parce qu’il/elle ne « l’aime pas », nous ne faisons plus telle chose pour éviter qu’il/elle grommelle… Et plus grave encore, nous nous mettons à prendre nos décisions avec la « fonction automatique » de nous demander en premier lieu ce qu’il va en penser ou s’il va accepter. Bref, nous nous mettons à vivre notre vie avec le GPS d’une autre personne. Puissant signe d’une relation toxique, la dépendance est nocive et inadéquate pour une relation équilibrée. Je vous invite à réfléchir à votre manière de prendre vos décisions. Qui cherchez-vous à satisfaire en premier lieu : vous ? lui ? la famille ou le couple ?

  • Le double visage: souvent attribué au/ à la pervers.e narcissique. Il/elle choisit une cible, il la séduit puis lui rend la vie insupportable. Et de l'extérieur c'est souvent indétectable car il/elle reste adorable avec les autres. L'entourage peut donc avoir du mal à croire le témoignage de la victime qui peut être considérée comme folle, dépressive voire paranoïaque.

Le pervers narcissique (H/F), le manipulateur, la manipulatrice

C'est souvent quelqu'un qui impressionne, qui fascine. Grand.e séducteur.trice -mais pas forcément beau.elle- il/elle vous propose de vous confier, mais c'est pour mieux s'approprier votre propre histoire. Une très bonne illustration est le film "Mon roi" de Maiwenn.

Attention aux phases de « lunes de miel » avec un.e pervers.e narcissique: où tout va pour le mieux et est presque idéal. Il/elle revêt régulièrement son masque de séducteur pour faire retomber la victime dans ses filets. Non, il/elle ne change pas. Non, il/elle ne demande pas réellement pardon. C'est encore un outil de manipulation pour obtenir quelque chose ou endormir la méfiance de la victime. Le/la pervers.e narcissique a aussi souvent un coté paranoïaque parfois même justifié par la personne par son "amour pour vous".