top of page

Le grignotage compulsif : affranchissez-vous des émotions qui dictent votre alimentation

😕 Vous sentez-vous parfois prisonnier(e) de vos envies de chocolat, de chips ou de gâteaux ?

🍫 Vous avez du mal à résister à l'appel irrésistible de ces petites douceurs, même lorsque vous savez que vous n'avez pas vraiment faim ? 🍟

🫣 Vous en avez marre de grignoter ou manger parfois sans savoir vous arrêter ?

Au cœur de notre quotidien effréné, avons-nous jamais pris le temps de nous interroger sur notre relation à la nourriture ? Combien de fois avons-nous succombé à la tentation d'un en-cas rapide, non pas par nécessité biologique, mais comme un refuge face aux émotions tumultueuses qui nous habitent ? Peut-être connaissez-vous cette tablette de chocolat qui vous appelle quand vous êtes devant la télévision, qui commence par un ou deux carrés et que vous finissez par manger entièrement ? Le grignotage compulsif, cet acte qui transcende la simple alimentation pour devenir une réponse émotionnelle, peut s'infiltrer insidieusement dans nos vies, instaurant une emprise émotionnelle sur notre rapport à la nourriture. Les compulsions alimentaires se manifestent par des épisodes impulsifs et incontrôlables de consommation alimentaire. Elles peuvent nous gâcher le plaisir d'apprécier vraiment la nourriture avant, pendant et/ ou après l'ingestion. C'est le moment de dire stop à ce comportement alimentaire avant qu'il ne s'ancre encore plus profondément.

Avez-vous déjà ressenti ce besoin impérieux de consommer des quantités excessives de nourriture, sans réelle sensation de faim ? Êtes-vous familier avec ces instants où la nourriture devient un moyen de fuite, une échappatoire temporaire aux tracas émotionnels qui jalonnent notre parcours ?

Découvrez comment briser les chaînes émotionnelles du grignotage compulsif, libérez-vous des compulsions alimentaires et vivez une vie où la nourriture devient une source de plaisir, de soutien et d'énergie positive. Embarquons ensemble pour un périple vers une compréhension approfondie, une libération émotionnelle et une relation transformée avec la nourriture. Comment mettre fin à l'emprise émotionnelle sur votre alimentation ? Découvrons-le ensemble.

Vous êtes fatigué(e) de lutter contre des comportements alimentaires impulsifs qui dictent votre quotidien ?

Vous aspirez à une relation plus saine avec la nourriture ?

Prêt(e) à dire stop aux compulsions alimentaires ?


  • Comment reconnaitre le grignotage compulsif ?

  • Les comportements liés au grignotage compulsif

  • Les conséquences du grignotage compulsif : libérez-vous des effets négatifs

  • Le lien entre grignotage compulsif et émotions

  • Le lien entre grignotage compulsif , émotions et mémoires

  • Comment sortir du grignotage compulsif et retrouver un comportement alimentaire sain?

Rappel: Le contenu de ce site est protégé. Toute copie, reproduction ou utilisation totale ou partielle des écrits, audios, vidéos ou visuels, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable d’Elisa Erin, à défaut elle sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et passible de poursuite conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle. La violation des droits d'auteurs est constitutive du délit de contrefaçon puni d'une peine de 300 000 euros d'amende et de 3 ans d'emprisonnement (CPI, art. L. 335-2 s.).

 

Prendre conscience de certaines choses est une première étape, il sera souvent important de travailler (ou continuer à travailler) dessus ensuite pour avancer.

 

Mes accompagnements au choix

Mes approches sont toujours personnalisées en fonction de votre histoire et de vos besoins uniques permettant une libération profonde. Selon les personnes, les compulsions commencent par diminuer au fur et à mesure de nos séances jusqu'à s'arrêter, parfois elles arrêtent aussi d'un seul coup.

Nous travaillons étape par étape jusqu'à l'état d'avancée souhaité.

  1. Avec les séances d'hypnose, nous travaillons en profondeur sur les origines et conséquences de vos comportements alimentaires, pour mieux vivre votre vie et vos choix, favoriser votre bien-être émotionnel.

  2. Avec les soins énergétiques, je vous aide notamment à apaiser les émotions, maux physiques* et énergies négatives. L'objectif est de rétablir l'équilibre énergétique, l'incarnation physique & énergétique et de favoriser votre bien-être global.

  3. Avec les soins de l'âme, nous pouvons séance après séance travailler tous les points cités plus haut avec différents outils holistiques (visualisation, hypnose, énergétique, EFT, acte symbolique etc.).

🎥 Retrouvez à la fin de cet article en vidéo les explications vidéos de mes accompagnements ou cliquez ici. 🎥

Je m’appelle Elisa Erin, je suis hypnothérapeute et énergéticienne et j'accompagne depuis des années des personnes qui veulent avancer, se libérer de comportements alimentaires qui nuisent à leur bien-être. Prendre rendez-vous En tant qu'hypnothérapeute et énergéticienne expérimentée, je vous accompagne à : découvrir les motivations et les racines émotionnelles profondes derrière vos habitudes alimentaires travailler à vous libérer en profondeur des schémas répétitifs alimentaires négatifs adopter des habitudes et choix alimentaires conscients pour vous permettre de cultiver une relation équilibrée, apaisée et saine avec la nourriture, favorisant ainsi votre bien-être global. Hyperphagie - boulimie - fringales

  1. Émotion et alimentation : Une femme, confrontée à des phases de stress, avait une préférence marquée pour les aliments gras. Nous avons entamé un travail en soins énergétiques pour libérer des émotions intenses de tristesse et de colère. En travaillant à apaiser ces émotions, elle a constaté progressivement une diminution significative de son besoin de recourir à des aliments gras comme moyen de gestion émotionnelle. Résultat : Une meilleure "digestion" de ses émotions et une réduction du grignotage compulsif en période de stress.

  2. Rétrospection de l'abandon : J'ai accompagné un homme qui avait une tendance à consommer des bonbons chaque fois qu'il était seul. Une fois le paquet commencé, il ne pouvait plus arrêter. Au fil des séances, nous avons exploré la blessure d'abandon liée à son père, parti du foyer pendant son enfance. En travaillant sur la libération émotionnelle liée à cette blessure en hypnose, il a pu comprendre comment ses compulsions alimentaires étaient une résonance de ces émotions refoulées. Résultat : Il a progressivement réduit son besoin de bonbons en traitant la blessure sous-jacente.

  3. Carapace émotionnelle inconsciente : Une femme ne comprenait pas pourquoi elle ne parvenait pas à arrêter de manger. En explorant son vécu en séance de soin de l'âme, elle a révélé que depuis le conflit avec son mari, elle avait commencé à manger de manière incontrôlée, créant ainsi une carapace physique. Cette carapace était devenue une manière inconsciente de se protéger des relations intimes non désirées avec son conjoint. Résultat : En travaillant au fil des séances sur les dynamiques relationnelles et en libérant ces émotions, elle a progressivement retrouvé le contrôle sur son comportement alimentaire.

  4. Héritage culinaire contraint : J'ai travaillé avec plusieurs personnes dont la mère avait imposé l'habitude de manger rapidement à table. Cette expérience a créé une association entre les repas et la nécessité de consommer rapidement, surtout si la mère les pressait en fin de repas (sur le dessert donc le "sucré"). Au cours de nos séances, nous avons désancré ces liens entre les repas pris dans l'enfance et les habitudes alimentaires actuelles. Résultat : En prenant conscience de cette influence, ces personnes ont pu développer une relation plus équilibrée avec la nourriture, détachée de la nécessité de manger rapidement.

  5. Mémoires familiales d'exil : J'ai travaillé avec une personne qui souhaitait se libérer de son comportement de grignotage compulsif. Elle m'avait indiqué éprouver une crainte irrationnelle de "mourir de faim" lorsqu'elle ne mangeait pas. En cours d'accompagnement, nous avons exploré ces sentiments profonds, découvrant un lien émotionnel avec des mémoires familiales. Il s'est avéré que certains de ses ancêtres avaient vécu une guerre et un exil au cours duquel ils ont cru "mourir de faim". Cette période de privation alimentaire, a créé ainsi une anxiété transgénérationnelle qui influençait son rapport à la nourriture. Au fur et à mesure de notre travail, elle a pris conscience de ces liens subtils entre son comportement actuel et les expériences passées de ses lignées familiales. En libérant le poids de ces mémoires puis en travaillant sur son sentiment de sécurité intérieure, elle a progressivement libéré sa crainte de la faim et a constaté une réduction significative de son grignotage compulsif. Ce processus a non seulement transformé sa relation avec la nourriture, mais a également apaisé ses cauchemars liés à la peur de la famine, ouvrant ainsi la voie à une compréhension plus profonde de son comportement alimentaire et de ses racines émotionnelles.

  6. La peur de tout perdre : Une personne manifestait des comportements de grignotage compulsif le soir devant la télévision qu'elle ne comprenait pas. Au début de mon accompagnement, elle m'a expliqué son enfance, l'histoire de sa famille, me précisant que cela venait peut-être d'une vie antérieure. Son grand-père paternel avait eu un commerce fructueux avant perdre tout ce qu'il possédait du jour au lendemain. Elle m'a expliqué qu'on lui avait raconté que toute la famille en avait beaucoup souffert et que les repas avaient radicalement changé où chaque quantité devait être surveillée. Nous sommes donc allé travaillé à la libération de cette première mémoire familiale en lien avec la peur de manquer/ de ne pas avoir assez. Ensuite nous sommes allé travailler du coté des vies antérieures. Elle avait vécu dans une vie antérieure une période d'abondance suivie d'une perte soudaine de tout ce qu'elle avait. La peur profonde familiale et karmique de la perte avait laissé des traces dans son comportement alimentaire actuel. En libérant le poids émotionnel de ces mémoires, elle a progressivement diminué son grignotage compulsif et a développé une compréhension plus éclairée de sa relation complexe avec la nourriture. Ce processus a ouvert la porte à une compréhension plus holistique de son rapport à la nourriture, transcendante des expériences de cette vie-ci.

.


1. Comment reconnaitre le grignotage compulsif ?

Comment reconnaitre de grignotage compulsif ?

Le grignotage compulsif est souvent une réponse automatique et impulsive aux émotions. Il est essentiel de reconnaître les signes de ce comportement pour pouvoir le comprendre afin de le traiter ensuite efficacement et durablement. Voici quelques indicateurs qui peuvent vous aider à déterminer si vous mangez vos émotions :

  1. Mangez-vous impulsivement, même sans ressentir une véritable faim physique ?

  2. Optez-vous régulièrement pour des aliments riches en sucre, en gras ou en sel, à la recherche de réconfort ?

  3. Vous retrouvez-vous régulièrement à manger plus que vous devriez ou à finir une tablette de chocolat, un paquet de gâteaux, de bonbons ou de chips ?

  4. Mangez-vous en réponse à des émotions négatives telles que le stress, l'anxiété ou d'autres sentiments difficiles ?

  5. Trouvez-vous du réconfort émotionnel dans la nourriture, la considérant comme un moyen de soulager le stress, l'ennui, la solitude ou les émotions négatives ?

  6. Êtes-vous souvent peu conscient de ce que vous mangez, particulièrement lors de moments de grignotage compulsif ?

  7. Ressentez-vous de la culpabilité ou de la honte après avoir mangé, surtout si c'était impulsif ?

  8. Utilisez-vous fréquemment la nourriture comme une récompense après une journée difficile, plutôt que comme une source de nutrition ?

  9. Observez-vous un schéma récurrent de manger en réponse à des situations émotionnelles similaires ?

Si vous avez répondu "oui" à ne serait-ce qu'une de ces questions, je vous recommande de lire la suite de mon article.

Les compulsions alimentaires se réfèrent à des comportements récurrents et irrésistibles de consommation excessive de nourriture, souvent accompagnés d'un sentiment de perte de contrôle, aussi appelé fringale compulsive, elles sont fréquemment associées à ce que les professionnels de la santé identifient comme de l'hyperphagie. Ces épisodes sont caractérisés par une ingestion rapide de grandes quantités de nourriture, même en l'absence de faim physique et peuvent être suivis de sentiments de culpabilité, de honte ou de malaise.

Les personnes qui font l'expérience de compulsions alimentaires ont souvent du mal à s'arrêter de manger une fois qu'elles ont commencé et ces épisodes peuvent se produire de manière régulière. Les compulsions alimentaires sont souvent associées à des troubles alimentaires tels que la boulimie, mais elles peuvent également être un comportement isolé. Il est notable que, contrairement à la boulimie, ces crises peuvent ne pas êtres suivies de comportements compensatoires tels que des vomissements provoqués ou autre. Ces épisodes peuvent également se dérouler en cachette, ajoutant une dimension d'intimité à ce comportement alimentaire.

Il est important de noter que les compulsions alimentaires vont au-delà de la simple surconsommation occasionnelle de nourriture. Elles impliquent un sentiment de perte de contrôle significatif pendant l'épisode de consommation excessive et ces comportements peuvent avoir des conséquences émotionnelles, physiques et sociales importantes pour la personne concernée.


2. Les comportements liés au grignotage compulsif

Voici quelques comportements couramment associés aux compulsions alimentaires :

  1. Consommation sans faim physique : Manger même en l'absence de faim réelle, souvent en réponse à des émotions.

  2. Préférence pour des aliments spécifiques : Choix de nourriture riche en sucre, en gras ou en sel, souvent lié à la recherche de réconfort émotionnel.

  3. Manger en réponse à des émotions négatives : Utilisation de la nourriture comme moyen d'échapper au stress, à l'anxiété, à la tristesse ou à d'autres émotions difficiles.

  4. Absence de conscience alimentaire : Manger sans être pleinement conscient de la quantité ou de la nature des aliments consommés.

  5. Comportement impulsif : Manger de manière irréfléchie et impulsive, sans planification ni prise de conscience.

  6. Cacher la consommation de nourriture : Manger en secret, souvent par honte ou par peur du jugement.

  7. Sentiment de perte de contrôle : Éprouver le sentiment de ne pas pouvoir arrêter de manger une fois que l'on a commencé.

  8. Cycle de culpabilité : Ressentir de la culpabilité ou du remords après avoir mangé émotionnellement, créant un cycle difficile à rompre.

  9. Manger pour éviter des émotions : Utiliser la nourriture comme moyen d'éviter de faire face à des émotions difficiles ou douloureuses.

  10. Consommation rapide : Manger rapidement, sans savourer la nourriture, souvent lié à une quête rapide de satisfaction émotionnelle.


3. Les conséquences de grignotage compulsif : libérez-vous des effets négatifs

Prise de poids : Le grignotage compulsif est souvent associé à une consommation excessive de calories, contribuant à une prise de poids non planifiée. Problèmes digestifs et de santé : Des choix alimentaires impulsifs peuvent perturber la digestion, entraînant des inconforts gastro-intestinaux. La stéatose hépatique, communément appelée maladie du foie gras, est caractérisée par l'accumulation excessive de graisse/ de sucre dans les cellules hépatiques, pouvant potentiellement entraîner des complications de santé sérieuses. Culpabilité et honte : Le cycle de manger émotionnellement suivi de sentiments de culpabilité peut devenir paralysant, créant un fardeau émotionnel persistant. Dégradation de l'estime de soi : Les conséquences émotionnelles peuvent affecter l'estime de soi, exacerbant le sentiment de faiblesse et d'échec. Culpabilité post-grignotage : Après les compulsions alimentaires, la culpabilité peut s'installer, créant un cycle où la nourriture devient à la fois réconfortante et source de remords. Effet de récompense instantanée : La nourriture peut devenir un mécanisme instantané de récompense, renforçant le comportement compulsif. Perte de sensibilité : Le grignotage compulsif peut altérer la perception des signaux naturels de faim et de satiété, conduisant à une alimentation déséquilibrée. Alimentation émotionnelle : Le grignotage compulsif peut transformer la nourriture en un moyen de gestion émotionnelle, altérant ainsi la relation saine avec les besoins nutritionnels. Isolement social : Les sentiments de honte liés aux compulsions alimentaires peuvent conduire à l'isolement social, affectant les relations avec les autres. Renforcement des habitudes néfastes - Les conséquences - Les comportements liés au grignotage compulsif

Le grignotage compulsif peut avoir un impact significatif sur votre bien-être physique, émotionnel et mental. Comprendre les conséquences de ce comportement est essentiel pour entreprendre un voyage vers la libération et le rétablissement. Voici quelques points clés à explorer :

  • Prise de poids : Le grignotage compulsif est souvent associé à une consommation excessive de calories, contribuant à une prise de poids non planifiée.

  • Problèmes digestifs et de santé : Des choix alimentaires impulsifs peuvent perturber la digestion, entraînant des inconforts gastro-intestinaux. La stéatose hépatique, communément appelée maladie du foie gras, est caractérisée par l'accumulation excessive de graisse/ de sucre dans les cellules hépatiques, pouvant potentiellement entraîner des complications de santé sérieuses.

  • Culpabilité et honte : Le cycle de manger émotionnellement suivi de sentiments de culpabilité peut devenir paralysant, créant un fardeau émotionnel persistant.

  • Dégradation de l'estime de soi : Les conséquences émotionnelles peuvent affecter l'estime de soi, exacerbant le sentiment de faiblesse et d'échec.

  • Culpabilité post-grignotage : Après les compulsions alimentaires, la culpabilité peut s'installer, créant un cycle où la nourriture devient à la fois réconfortante et source de remords.

  • Effet de récompense instantanée : La nourriture peut devenir un mécanisme instantané de récompense, renforçant le comportement compulsif.

  • Perte de sensibilité : Le grignotage compulsif peut altérer la perception des signaux naturels de faim et de satiété, conduisant à une alimentation déséquilibrée.

  • Alimentation émotionnelle : Le grignotage compulsif peut transformer la nourriture en un moyen de gestion émotionnelle, altérant ainsi la relation saine avec les besoins nutritionnels.

  • Isolement social : Les sentiments de honte liés aux compulsions alimentaires peuvent conduire à l'isolement social, affectant les relations avec les autres.

  • Renforcement des habitudes néfastes : Le grignotage compulsif peut créer un cycle difficile à rompre, renforçant les schémas comportementaux même lorsque la personne est consciente des conséquences négatives.

  • Problèmes cardiovasculaires : La prise excessive de graisses et de sucres peut augmenter les risques de problèmes cardiovasculaires.

  • Stress supplémentaire : Le grignotage compulsif peut ajouter du stress émotionnel, exacerbant les difficultés déjà présentes.

  • Fatigue physique : Les choix alimentaires impulsifs peuvent conduire à des pics d'énergie suivis de fatigue, contribuant à un épuisement global.

En libérant votre vie des causes et conséquences négatives des compulsions alimentaires, vous pouvez entreprendre un voyage vers une relation plus saine avec la nourriture et une meilleure qualité de vie émotionnelle, physique et sociale.

4. Le lien entre grignotage compulsif et émotions

Le lien entre le grignotage compulsif et les émotions est profondément ancré dans la façon dont certaines personnes réagissent aux sentiments difficiles. Voici comment ce lien s'établit :

  1. Réponse émotionnelle automatique : Le grignotage compulsif est souvent une réaction automatique aux émotions, qu'elles soient positives (joie, célébration) ou négatives (stress, tristesse). La nourriture devient un moyen de réguler ces émotions.

  2. Recherche de réconfort émotionnel : Les personnes qui ont des compulsions alimentaires cherchent souvent le réconfort émotionnel dans la nourriture. Les aliments riches en sucre, en gras ou en sel activent des sensations de plaisir et de satisfaction temporaires.

  3. Échappatoire temporaire : Les compulsions alimentaires offrent une échappatoire temporaire aux émotions difficiles. Manger devient un moyen de détourner l'attention des problèmes émotionnels et de créer un moment de soulagement.

  4. Association entre nourriture et émotions : Des expériences passées peuvent créer des liens émotionnels avec certains aliments. Par exemple, une personne peut associer le chocolat à la consolation, renforçant ainsi le lien entre nourriture et émotions.

  5. Cycle de culpabilité : Après avoir mangé émotionnellement, une personne peut ressentir de la culpabilité ou du regret, créant un cycle où la nourriture est utilisée à la fois comme moyen de réconfort et source de tourments émotionnels.

  6. Mécanisme d'évitement : Le grignotage compulsif peut également servir de mécanisme d'évitement pour ne pas faire face à des émotions difficiles ou douloureuses. Cela crée un cercle vicieux où la nourriture devient un moyen de fuir temporairement les réalités émotionnelles.

Conseil: la prochaine fois, observez vos émotions et vos pensées juste avant de manger. Demandez-vous pourquoi vous mangez (du sucre, ce gras, cette quantité, en dehors des repas ou alors que vous n'avez pas vraiment faim etc.)


Cadeau : La règle des 3 oui

  • Est-ce que cela vous fait plaisir avant ? (éviter tout ce qui est industriel et n'est pas fait maison)

  • Est-ce que cela va vous faire plaisir pendant ? (parfois on commence un paquet de gâteaux ou un dessert qui n'est pas génial et on le finit quand même)

  • Est-ce que ça va vous faire plaisir après? (5 minutes de plaisir pour 5h de culpabilité ? Est-ce qu'on va bien le digérer?)

Quand il s'agit de compulsions (alimentaires, d'achat, d'addictions), il est impératif d'aller travailler sur les racines profondes car une compulsion/addiction peut en remplacer une autre.

Posez-vous ces questions essentielles :

  • que tentez-vous de combler/ de remplacer ?

  • ou que tentez-vous de fuir ?

  • ou que tentez-vous de créer à travers ces comportements ?

5. Le lien entre grignotage compulsif, émotions et mémoires

Les compulsions alimentaires sont souvent profondément enraciné dans des mémoires spécifiques, créant des liens étroits entre les émotions et les comportements alimentaires actuels. Voici comment le grignotage compulsif peut être connecté à des mémoires diverses : Événements marquants : Des événements spécifiques, qu'ils soient positifs ou négatifs, peuvent laisser des empreintes émotionnelles durables. Le grignotage compulsif peut être déclenché par des mémoires associées à ces événements, devenant ainsi un moyen de revivre ou d'atténuer ces expériences passées. Mémoires d'enfance : Les expériences alimentaires pendant l'enfance, qu'il s'agisse de récompenses ou de punitions liées à la nourriture, peuvent laisser des empreintes émotionnelles durables. Le grignotage compulsif peut être influencé par des mémoires spécifiques liées à des événements de l'enfance. Événements traumatiques : Les événements traumatiques laissent souvent des cicatrices émotionnelles profondes. Le grignotage compulsif peut émerger comme un mécanisme d'adaptation, permettant de faire face à ces mémoires douloureuses et d'apaiser le stress associé. Mémoires de réconfort : Les mémoires de moments où la nourriture a été une source de réconfort émotionnel peuvent conduire au grignotage compulsif. Ces mémoires créent une association émotionnelle entre certains aliments et la satisfaction, influençant ainsi les choix alimentaires. Mémoires familiales, vécus et parfois traumatismes : Les dynamiques familiales, parfois imprégnées de vécus traumatiques, peuvent fortement influencer le comportement alimentaire. Le grignotage compulsif peut être intimement lié à ces mémoires familiales, reproduisant des schémas hérités et agissant comme un mécanisme de gestion des émotions passées. Mécanismes de défense :  Le grignotage compulsif peut être lié à des mémoires où la nourriture a été utilisée comme mécanisme de défense pour atténuer l'inconfort émotionnel. Ces mémoires contribuent à la création d'un cycle de comportements alimentaires compulsifs. Mémoires de vies antérieures : L

Les compulsions alimentaires sont souvent profondément enracinées dans des mémoires spécifiques, créant des liens étroits entre les émotions et les comportements alimentaires actuels. Voici comment le grignotage compulsif peut être connecté à des mémoires diverses :

  1. Événements marquants : Des événements spécifiques, qu'ils soient positifs ou négatifs, peuvent laisser des empreintes émotionnelles durables. Le grignotage compulsif peut être déclenché par des mémoires associées à ces événements, devenant ainsi un moyen de revivre ou d'atténuer ces expériences passées.

  2. Mémoires d'enfance : Les expériences alimentaires pendant l'enfance, qu'il s'agisse de récompenses ou de punitions liées à la nourriture, peuvent laisser des empreintes émotionnelles durables. Le grignotage compulsif peut être influencé par des mémoires spécifiques liées à des événements de l'enfance.

  3. Événements traumatiques : Les événements traumatiques laissent souvent des cicatrices émotionnelles profondes. Le grignotage compulsif peut émerger comme un mécanisme d'adaptation, permettant de faire face à ces mémoires douloureuses et d'apaiser le stress associé.

  4. Mémoires de réconfort : Les mémoires de moments où la nourriture a été une source de réconfort émotionnel peuvent conduire au grignotage compulsif. Ces mémoires créent une association émotionnelle entre certains aliments et la satisfaction, influençant ainsi les choix alimentaires.

  5. Mémoires familiales, vécus et parfois traumatismes : Les dynamiques familiales, parfois imprégnées de vécus traumatiques, peuvent fortement influencer le comportement alimentaire. Le grignotage compulsif peut être intimement lié à ces mémoires familiales, reproduisant des schémas hérités et agissant comme un mécanisme de gestion des émotions passées.

  6. Mécanismes de défense : Le grignotage compulsif peut être lié à des mémoires où la nourriture a été utilisée comme mécanisme de défense pour atténuer l'inconfort émotionnel. Ces mémoires contribuent à la création d'un cycle de comportements alimentaires compulsifs.

  7. Mémoires de vies antérieures : Il m'est arrivé d'accompagner des personnes dont le grignotage compulsif peut être enraciné dans des mémoires provenant de vies antérieures. Des expériences passées influencent les comportements alimentaires actuels, créant des liens entre le grignotage compulsif et des souvenirs anciens qui transcendent la vie actuelle.

Comprendre ces connexions entre les compulsions alimentaires et des mémoires spécifiques est crucial pour élaborer des approches thérapeutiques ciblées visant à libérer les émotions associées à ces mémoires et à transformer les comportements alimentaires.


6. Comment sortir du grignotage compulsif et retrouver un comportement alimentaire plus sain?

Il n'est pas toujours question d'arrêter par exemple tout aliment contenant du sucre mais il va s'agir d'adopter un comportement alimentaire plus sain. La transformation des compulsions alimentaires nécessite souvent une approche holistique intégrant des stratégies pratiques et des techniques thérapeutiques travaillant sur les causes en profondeur et les conséquences. Voici des étapes pour arrêter de manger ses émotions : En mettant fin à l'emprise émotionnelle sur votre alimentation, vous pouvez entamer un voyage vers une relation plus saine avec la nourriture. Travailler en accompagnement sur les mécanismes des compulsions alimentaires, de l'alimentation émotionnelle et des influences sous-jacentes est la clé pour briser ce cycle.

.


Mes approches thérapeutiques se concentrent sur les points suivants :

  1. Travail sur les mémoires émotionnelles : Nous ciblerons les charges émotionnelles spécifiques associées aux mémoires, en identifiant les émotions telles que la douleur, la peur, la tristesse ou la colère qui peuvent être liées à ces expériences passées qui ont engendré ces comportements (parfois déclenchés des années plus tard).

  2. Travail sur les conséquences émotionnelles : Je vous accompagne à vous libérer ces charges émotionnelles, permettant ainsi une réduction significative des répercussions négatives sur votre bien-être émotionnel actuel.

  3. Transformation des schémas comportementaux : Nous explorerons les schémas comportementaux actuels qui découlent des mémoires, en mettant en lumière les habitudes alimentaires et les réactions émotionnelles qui en résultent et nous travaillerons à transformer ces schémas comportementaux pour favoriser des réponses plus saines et adaptatives.

Envie de vous sentir mieux ?

Je suis là pour vous accompagner. Alors, ne perdez plus de temps, il est temps d'agir.

.zL'accompagnement que je propose est toujours personnalisé, il dépendra de votre histoire, de vos causes et conséquences. Plus d'informations plus bas sur cette page 👇

Mes accompagnements

Mes approches sont toujours personnalisées en fonction de votre histoire et de vos besoins uniques permettant une libération profonde. Selon les personnes, les compulsions commencent par diminuer au fur et à mesure de nos séances jusqu'à s'arrêter, parfois elles arrêtent aussi d'un seul coup.

Nous travaillons étape par étape jusqu'à l'état d'avancée souhaité.

🎥 Retrouvez à la fin de cet article en vidéo les explications vidéos de mes accompagnements. 🎥

  1. Avec les séances d'hypnose, nous travaillons en profondeur sur les origines et conséquences de vos comportements alimentaires, pour mieux vivre votre vie et vos choix, favoriser votre bien-être émotionnel.

  2. Avec les soins énergétiques, je vous aide notamment à apaiser les émotions, maux physiques* et énergies négatives. L'objectif est de rétablir l'équilibre énergétique, l'incarnation physique & énergétique et de favoriser votre bien-être global.

  3. Avec les soins de l'âme, nous pouvons séance après séance travailler tous les points cités plus haut avec différents outils holistiques.

.

Je suis:

  • Maître-praticienne en Hypnose Humaniste

  • Maître-praticienne en Thérapie Symbolique Avancée (TSA)

  • Maître-praticienne en soins énergétiques

Je vous accompagne avec douceur et bienveillance. J'ai la chance d'avoir déjà pu accompagner des centaines de personnes vers le mieux-être. En savoir plus sur moi.

Je propose 3 accompagnements principaux :

  • 🔑 𝗹’𝗵𝘆𝗽𝗻𝗼𝘀𝗲 𝘁𝗵𝗲́𝗿𝗮𝗽𝗲𝘂𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲

  • ✨ 𝗹𝗲𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗻𝘀 𝗲́𝗻𝗲𝗿𝗴𝗲́𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀

  • ⭐️ 𝗹𝗲𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗹'𝗮̂𝗺𝗲

C'est pour cela qu'aujourd'hui plus de 90% des personnes qui me consultent font des séances à distance

Le nombre de séances n'est pas définissable à l'avance, tout dépend de votre histoire, des éléments impliqués, de votre évolution et de vos objectifs.

.

Oubliez les émissions TV. L’hypnose thérapeutique que je propose permet d’aller travailler rapidement et en profondeur sur la thématique des comportements alimentaires tout en gardant le contrôle pendant toutes les séances.


Ce travail peut consister à travailler sur:

  • les causes et conséquences de votre grignotage compulsif

  • le renforcement de votre confiance en vous

  • la reconnexion à votre corps

  • etc.

👩‍💻 Il est très courant de nos jours de faire une séance à distance par vidéo en toute sécurité et de plus en plus de mes patient(e)s choisissent cette option que je propose depuis le début de mon activité. Le nombre de séance varie selon les cas mais quelques séances suffiront.

L'hypnose thérapeutique passe uniquement par la parole et le dialogue.

A distance ou en présentiel, les résultats sont exactement les mêmes.



Certaines personnes choisissent de commencer ou terminer l'accompagnement par un ou plusieurs soins énergétiques pour apaiser les émotions, les maux*, retrouver plus d'énergie ou renforcer la confiance en soi, avant d'aller à la source du problème en hypnose ou en soin de l'âme. Le travail profond se fera en hypnose ou en soin de l'âme.

🔋 Notre corps est fait de canaux énergétiques. L’énergie transmise pendant le soin va nettoyer les énergies négatives et refaire circuler l’énergie positive.

📡 Pas besoin de vous déplacer systématiquement, il est possible de faire la consultation à distance car l'énergie fonctionne comme le téléphone ou le wifi avec les ondes. Elle est donc aussi bienfaisante lorsqu’on est éloigné géographiquement, que lorsqu’on est juste à côté. Il faut compter entre 2 et 4 soins en moyenne.

Les soins énergétiques passent uniquement par l'énergie.

Le toucher donc le présentiel ne sont pas nécessaires.

A distance ou en présentiel, les résultats sont exactement les mêmes.



Cette méthode extraordinaire est idéale pour les personnes qui ne savent pas quelle méthode choisir.

Les soins de l'âme sont des séances qui permettent:

  • de trouver les confirmations des origines prioritaires de votre problématique

  • de choisir les outils thérapeutiques holistiques les plus adaptés pour vous parmi un large panel d'outils (dont l'énergétique, la visualisation, l'EFT par exemple et bien plus encore)

  • afin de travailler sur différents plans sur ces vécus, programmations et croyances grâce aux différents outils.


Pour lire les avis, cliquez ici.


.En tant qu'hypnothérapeute et énergéticienne, je souhaite explorer avec vous les liens entre le grignotage compulsif et les émotions profondes qui peuvent dicter nos comportements alimentaires. Les troubles du comportement alimentaire, qu'il s'agisse de l'hyperphagie boulimique, de la restriction ou des pulsions compulsives, sont souvent des manifestations de déséquilibres psychologiques et physiologiques. Le mal-être, associé au surpoids ou à l'obésité, peut entraîner des cycles de prise de poids et de perte de poids, influencés par des émotions complexes et parfois contradictoires. En travaillant ensemble, nous pouvons explorer les racines psychologiques de ces comportements alimentaires, en cherchant à comprendre les liens entre les émotions et les prises alimentaires compulsives. La guérison* de ces troubles ne se limite pas seulement à "l'estomac", mais implique également une approche corporelle et nutritionnelle complète. En intégrant des techniques hypnotiques, des séances énergétiques et une compréhension approfondie de la relation entre les émotions et le grignotage compulsif, nous pouvons œuvrer ensemble vers une libération durable des compulsions alimentaires. Mon objectif en tant que thérapeute est de vous accompagner sur le chemin de la guérison* émotionnelle, en vous aidant à cultiver une relation saine avec la nourriture, basée sur l'écoute de votre corps et le respect de vos besoins nutritionnels.

.

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page