296-421-1741
 
Rechercher
  • Elisa Erin thérapie coaching

Confiance en soi et estime de soi: comment les améliorer rapidement?

Et vous, comment les percevez vous chez vous?


On peut dire que la confiance en soi nous aide particulièrement à passer à l'action, à oser risquer. Elle se situe plus dans l'action. Tandis que l'estime de soi se situe davantage au niveau du ressenti, comment on se sent.


La confiance en soi est une composante de l'estime de soi.


L'ESTIME DE SOI

L'estime de soi est le degré de satisfaction que nous avons de notre propre personne.

L'estime de soi est composée des éléments suivants:

  1. Connaissance de soi: qui suis-je? D'où viens-je? A quoi j'aspire?

  2. Acceptation de soi: est ce que je m'accepte physiquement et en tant que personne?

  3. Image de soi: de quelle manière est ce que je me perçois?

  4. Amour de soi: quels soins et quelles attentions est ce que je me porte?

  5. Confiance en soi: est ce que je crois en mon potentiel et en mes capacités?

LA CONNAISSANCE DE SOI

« Connais-toi toi-même » disait Socrate.

Vous connaissez vous vraiment?

La connaissance de soi permet:

  • de savoir d'où nous venons, ce qui nous a construit

  • de connaitre ses forces

  • de connaitre ses faiblesses

  • de connaitre ses besoins

  • de connaitre ses désirs profonds et ses rêves

  • de reconnaitre dans ses émotions ce qui les déclenche

Elle permet de diriger notre attention sur les pensées, les sentiments et les valeurs qui motivent chacune de nos actions. La connaissance de soi permet de définir des objectifs et la manière de les atteindre dans le respect de qui nous sommes au fond pour avancer dans la vie, sans se baser uniquement sur les attentes environnementales (société, famille etc) qui reposent sur nos épaules.

L’introspection et la thérapie sont les meilleures manières de mieux se connaitre, se comprendre et avancer afin de nous rendre encore plus heureux.se.

La connaissance de soi, adoptée quotidiennement, devrait nous permettre de ne plus recommencer nos erreurs, d’apprendre de ces dernières et donc de percevoir l’échec comme une source d’apprentissage en ce qu’il permet d’en identifier raisons et conséquences.


L'ACCEPTATION DE SOI

Après avoir compris qui nous sommes, nous pouvons mieux accepter qui nous sommes. L’acceptation de soi est le fait de s'accepter totalement physiquement et en tant que personne.

C’est un état de tolérance envers soi-même et l’absence totale d’attentes excessives et irréalistes envers soi-même. C’est la faculté à s’apprécier tel que nous sommes (notre couleur de peau, nos origines, notre taille, notre poids, notre voix, notre sensibilité, notre sexualité, le milieu social d'où nous venons etc). Plutôt que de porter en soi une image soit dégradée soit idéalisée de nous et de qui nous ne sommes pas. Cela évitera une éternelle insatisfaction ou de se laisser atteindre profondément par des réflexions externes ou des situations. C'est un état de paix intérieure, indépendamment de qui nous sommes et de ce que nous sommes. Cela n'empêche pas de vouloir progresser et s'améliorer mais à partir de l'acceptation de qui nous sommes à la base, le travail devient plus facile.


LA CONFIANCE EN SOI

  • Une personne sans confiance en elle est ébranlée au moindre échec. Elle juge ce qu'elle est par ses résultats et non par sa valeur. Elle hésitera ou n'osera pas recommencer par peur d'un autre échec. Plus une personne a peur de se faire juger et n'ose pas se révéler telle qu'elle est, moins elle a confiance en elle. Souvent une personne arrogante, narcissique, qui peut avoir besoin d'être au centre de l'attention va justement cacher par cela un grand manque de confiance en elle.

  • Une personne qui a confiance en elle est tellement en contact avec sa valeur intérieure que, même si elle rate son coup lors d'une première expérience, elle est capable d'être bien dans sa peau et d'accepter de n'avoir pas réussi (sans être dans le déni, le narcissisme ou l'arrogance). Elle ne s'en veut pas, elle sait que ça fait partie de l'apprentissage nécessaire pour apprendre quoi que ce soit. On peut reconnaître une personne qui a vraiment confiance en elle par sa capacité de se confier, de parler ouvertement d'un échec, sans peur d'être critiquée ou d'être jugée.

La confiance en soi est l'assurance, le courage qui vient de la conscience qu'on a de sa propre valeur, de son propre potentiel et de ses capacités.


L'IMAGE DE SOI

L'estime de soi est associée à l'image que l'on a de soi-même, contrairement à la confiance qui est plus en rapport avec la valeur de l'être.

C'est la réponse à la question: Comment est-ce que je me sens avec l'image que j'ai de moi-même ?

L'image de soi est basée sur ce que nous croyons de nous.

On peut vérifier cette image en faisant une liste de toutes les qualités et les défauts que nous voyons en nous. Une personne avec une pauvre image d'elle-même est celle qui a de la difficulté à se trouver des qualités. Elle se déprécie facilement.


L'AMOUR DE SOI

C'est s'aimer inconditionnellement donc en toute circonstance. C'est la capacité de se donner le droit, de s'accepter, dans tous nos états qu'ils soient positifs ou négatifs. C'est être capable de se regarder, s'observer dans ce que nous sommes à chaque instant, sans aucun jugement de bien ou de mal, sans critique. C'est s'accepter dans nos limites, nos peurs, nos faiblesses, nos croyances, notre différence, nos goûts, etc. C'est être capable de s'observer même si nous avons des comportements ou des résultats négatifs.

C'est être capable d'admettre que nous sommes sur cette terre pour vivre des expériences et qu'il n'y a pas d'erreurs, seulement des expériences différentes pour devenir plus conscient, plus intelligent et nous aider à développer notre discernement pour arriver à écouter nos besoins. De plus en s'aimant soi même, nous évitons de tomber dans des schémas de dépendance affective ou de reconnaissance des autres.

Source: humainavanttout