top of page

Les abus : les différentes formes (verbal, sexuel, émotionnel etc.), effets et voies de réparation

Vous êtes-vous déjà senti abusé? Avez-vous déjà entendu ou alors vous-même prononcé une de ces expressions "C'est de l'abus " ou "C'est abusé" ou "Il(s)/elle(s) abuse(nt)"?

Se sentir abusé est une expérience émotionnelle et psychologique qui survient lorsque quelqu'un est victime d'un abus. Cela peut se produire dans différentes situations, telles que les relations familiales, amoureuses, personnelles, les environnements de travail, les institutions ou la société en général.

Les abus sont des comportements nuisibles qui peuvent avoir des conséquences dévastatrices sur la vie des personnes qui en sont victimes. Ils prennent différentes formes, allant des abus physiques et sexuels aux abus de confiance, émotionnels, de pouvoir, financiers et spirituels. Ces blessures émotionnelles et les cicatrices psychologiques qu'ils laissent peuvent être profondes et durables, parfois se répéter.

Nous entendons souvent parler d'abus sexuel mais il existe d'autres formes d'abus. Comme je l'ai vu souvent en accompagnement, vous pouvez par exemple vous être senti abusé émotionnellement dans votre enfance dans une relation avec un de vos parents et cela vient se répercuter par des abus dans le domaine amoureux à l'âge adulte.

Tant que cette blessure, que j'appelle aussi "noeud" émotionnel, n'est pas libérée émotionnellement, elle peut venir se rejouer dans le même domaine ou dans d'autres domaines.

Dans cet article, je vais plonger au cœur des différentes formes d'abus, afin de comprendre pleinement leur impact sur ceux qui les subissent. J'explorerai les conséquences souvent dévastatrices que les survivants d'abus doivent affronter, affectant leur bien-être émotionnel, mental et physique.

Enfin, j'aborderai les solutions pour sortir des conséquences des abus et briser les schémas répétitifs. Je présenterai des approches telles que l'hypnose humaniste, les soins de l'âme et les soins énergétiques, qui peuvent offrir des voies de réparation et de transformation profondes.

Cet article se veut un témoignage d'empathie et d'encouragement envers ceux qui ont été touchés par les abus. Ensemble, nous explorerons ces sujets délicats et complexes, dans l'espoir de susciter la prise de conscience et d'inspirer une recherche de soutien pour ceux qui en ont besoin.

En tant qu'hypnothérapeute et énergéticienne, mon objectif est de vous offrir un espace de parole, de guérison, de soutien et de transformation. Je crois en la force de la résilience humaine et en votre capacité à vous reconstruire, à trouver la paix et à créer une vie remplie de bonheur et de bien-être. Vous n'êtes pas seuls dans votre parcours, et je serai là à chaque étape pour vous accompagner avec amour et compassion. 💫💗


💗 Libérons la parole, libérons-nous de la honte, de la culpabilité, du mal-être, libérons-nous de nos souffrances et de toute transmission transgénérationnelle à nos enfants et descendants. 🙏


Rappel: L'abus est une infraction. Diverses formes d'abus ou de négligences constituent des infractions selon la loi. Renseignez-vous.

  • Les différentes formes d'abus

  • Les conséquences des abus

  • La double peine des victimes d'abus

  • Les causes et origines des abus sous forme de schémas répétitifs

  • Solutions pour sortir des conséquences des abus et stopper les schémas répétitifs


Rappel: Le contenu de ce site est protégé par des droits d'auteurs. Toute copie, reproduction ou utilisation totale ou partielle des écrits, audios, vidéos ou visuels, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable d’Elisa Erin, à défaut elle sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et passible de poursuite conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle. La violation des droits d'auteurs est constitutive du délit de contrefaçon puni d'une peine de 300 000 euros d'amende et de 3 ans d'emprisonnement (CPI, art. L. 335-2 s.).


Elisa Erin - En tant qu'hypnothérapeute et énergéticienne, mon objectif est de vous offrir un espace bienveillant de parole, d'écoute, de soutien, de libération et de guérison émotionnelle. Il est temps de libérer la parole, de se libérer de souffrances. J'accompagne des personnes qui cherchent à se reconstruire après avoir vécu des situations douloureuses, parfois marquées par des schémas répétitifs. Hypnose & energétique Elisa-Therapie-Coaching.com Prendre rendez-vous



Les différentes formes d'abus

Les abus, qu'ils prennent différentes formes, sont des comportements inacceptables qui causent des préjudices considérables aux individus. Ces abus se manifestent à travers une variété de domaines tels que physique, de confiance, moral ou émotionnel, de pouvoir, sexuel, financier, spirituel, numérique, et bien d'autres. En voici 12 exemples:

formes différentes d'abus les Abus 12 abus social ou relationnel abus de pouvoir ou d'autorité ou de confiance abus de confiance abus financier abus de confiance vol abus numérique abus de faiblesse abus spirituel Hypnose & energétique Elisa-Therapie-Coaching.com abus sexuel abus moral, psychologique ou émotionnel abus verbal abus physique. - Abus verbal : L'abus verbal se manifeste par des critiques constantes, des dénigrements, des mots offensants, des insultes,  des menaces verbales ou toute autre forme de communication agressive. Cela peut avoir un impact significatif sur l'estime de soi, la confiance et la santé mentale des victimes. Abus moral, psychologique ou émotionnel : L'abus moral ou émotionnel vise à causer des dommages psychologiques et émotionnels à une personne. Il peut se manifester par des comportements tels que l'intimidation, la dévalorisation, l'humiliation, la manipulation émotionnelle, les insultes constantes, l'isolement social, etc. Ce type d'abus peut avoir des conséquences graves sur l'estime de soi, la santé mentale et les relations interpersonnelles des victimes. Abus physique : L'abus physique implique l'utilisation de la force physique pour causer des blessures, des douleurs ou des dommages à une personne. Cela peut inclure des actes tels que les coups, les gifles, les brûlures, les agressions, les actes de violence domestique, etc. Les conséquences de l'abus physique peuvent être graves, entraînant des blessures physiques, des traumatismes émotionnels et des cicatrices durables pour les victimes. Abus sexuel : L'abus sexuel englobe toute activité sexuelle non consensuelle imposée à une personne. Cela comprend le harcèlement sexuel, les agressions sexuelles, le viol, l'exploitation sexuelle et le trafic d'êtres humains à des fins sexuelles. Les victimes d'abus sexuel souffrent de graves traumatismes émotionnels, physiques et psychologiques. Les conséquences peuvent inclure le syndrome de stress post-traumatique, des troubles de l'humeur, des troubles du sommeil, des difficultés relationnelles et une perte de confiance en soi. Pour lire mon article sur L'inceste et le traumatisme des agressions sexuelles pendant l'enfance, cliquez ici  Abus de confiance : L'abus de confiance se produit lorsque quelqu'un trahit la confiance d'une autre personne pour son propre intérêt ou bénéfice. Cela peut prendre différentes formes, comme la fraude financière, l'infidélité dans les relations personnelles, la divulgation de secrets, la manipulation ou l'exploitation émotionnelle. L'abus de confiance laisse souvent les victimes avec une perte de confiance profonde et peut avoir des répercussions sur leur capacité à établir de nouvelles relations basées sur la confiance. Abus de pouvoir ou d'autorité : Cet abus se produit lorsque quelqu'un utilise sa position d'autorité ou de confiance pour exercer un contrôle et opprimer d'autres personnes. Cela peut inclure des actes tels que l'intimidation, le harcèlement, la discrimination, la manipulation, l'exploitation ou la coercition. L'abus de pouvoir se retrouve dans des contextes variés tels que les environnements familiaux, professionnels, les relations personnelles déséquilibrées, les institutions gouvernementales et religieuses. Les victimes d'abus de pouvoir se trouvent souvent dans une situation de vulnérabilité et peuvent ressentir un sentiment d'impuissance et de peur. Abus financier : L'abus financier se produit lorsque quelqu'un exploite ou manipule les ressources financières d'une personne à son avantage personnel. Cela peut se traduire par le vol d'argent, la manipulation financière, la coercition pour obtenir des biens ou de l'argent, l'exploitation financière des personnes âgées, etc. L'abus financier peut causer des difficultés financières importantes et avoir un impact sur l'autonomie et la qualité de vie des victimes. Mensonge : Le mensonge, en tant que forme d'abus, implique la tromperie délibérée d'une personne en manipulant la vérité et en induisant en erreur. Il viole la confiance et peut causer des dommages émotionnels et psychologiques importants. Vol : Le vol est également une forme d'abus qu'il s'agisse d'argent, de biens matériels, de travail, de créations, de votre partenaire ou d'autres ressources. Le vol peut avoir des conséquences financières, émotionnelles et matérielles importantes pour les personnes qui en sont victimes. Abus numérique : L'abus numérique, également connu sous le nom de cyberharcèlement, fait référence aux abus qui se produisent en ligne. Cela comprend le harcèlement en ligne, le stalking, le revenge porn (diffusion non consensuelle de contenus intimes), le vol d'identité en ligne, la diffusion de discours de haine, etc. L'abus numérique peut avoir des conséquences graves sur la vie privée, la réputation, la santé mentale et émotionnelle des victimes. Abus de faiblesse : L'abus de faiblesse se produit lorsqu'une personne profite de la vulnérabilité ou de la dépendance d'une autre personne pour obtenir un avantage personnel. Cela peut inclure l'exploitation financière, l'influence indue, la manipulation émotionnelle ou physique d'une personne vulnérable. Abus social ou relationnel : Il s'agit d'une forme d'abus qui se manifeste par des comportements abusifs dans les relations sociales, tels que l'intimidation, le rejet, la manipulation, la diffusion de rumeurs, l'isolement social, mais aussi les abus de biens sociaux qui sont des délits qui existent en cas d’usage contraire à l’intérêt social, et à des fins personnelles, des biens, du crédit, des pouvoirs ou des voix, usage fait de mauvaise foi. Cela peut avoir un impact significatif sur la confiance en soi, l'estime de soi et le bien-être émotionnel des victimes. Abus spirituel : L'abus spirituel se produit dans le contexte de la spiritualité, des croyances religieuses ou des groupes religieux. Il peut impliquer l'utilisation abusive de croyances et de pratiques spirituelles pour manipuler, rendre dépendants, contrôler ou maltraiter les individus. Cela peut inclure le fait de contraindre, l'endoctrinement, l'exploitation émotionnelle basée sur des croyances etc. Les victimes d'abus spirituel peuvent subir des traumatismes psychologiques, une perte de confiance spirituelle et des difficultés à se reconstruire.

  1. Abus verbal : L'abus verbal se manifeste par des critiques constantes, des dénigrements, des mots offensants, des insultes, des menaces verbales ou toute autre forme de communication agressive. Cela peut avoir un impact significatif sur l'estime de soi, la confiance et la santé mentale des victimes.

  2. Abus moral, psychologique ou émotionnel : L'abus moral ou émotionnel vise à causer des dommages psychologiques et émotionnels à une personne. Il peut se manifester par des comportements tels que l'intimidation, la dévalorisation, l'humiliation, la manipulation émotionnelle, les insultes constantes, l'isolement social, etc. Ce type d'abus peut avoir des conséquences graves sur l'estime de soi, la santé mentale et les relations interpersonnelles des victimes.

  3. Abus physique : L'abus physique implique l'utilisation de la force physique pour causer des blessures, des douleurs ou des dommages à une personne. Cela peut inclure des actes tels que les coups, les gifles, les brûlures, les agressions, les actes de violence domestique, etc. Les conséquences de l'abus physique peuvent être graves, entraînant des blessures physiques, des traumatismes émotionnels et des cicatrices durables pour les victimes.

  4. Abus sexuel : L'abus sexuel englobe toute activité sexuelle non consensuelle imposée à une personne. Cela comprend le harcèlement sexuel, les attouchements et agressions sexuelles, le viol, l'exploitation sexuelle. Les victimes d'abus sexuel souffrent de graves traumatismes émotionnels, physiques et psychologiques. Les conséquences peuvent inclure le syndrome de stress post-traumatique, des troubles de l'humeur, des troubles du sommeil, des difficultés relationnelles et une perte de confiance en soi. Pour lire mon article sur L'inceste et le traumatisme des agressions sexuelles pendant l'enfance, cliquez ici

  5. Abus de confiance : L'abus de confiance se produit lorsque quelqu'un trahit la confiance d'une autre personne pour son propre intérêt ou bénéfice. Cela peut prendre différentes formes, comme la fraude financière, l'infidélité dans les relations personnelles, la divulgation de secrets, la manipulation ou l'exploitation émotionnelle. L'abus de confiance laisse souvent les victimes avec une perte de confiance profonde et peut avoir des répercussions sur leur capacité à établir de nouvelles relations basées sur la confiance.

  6. Abus de pouvoir ou d'autorité : Cet abus se produit lorsque quelqu'un utilise sa position d'autorité ou de confiance pour exercer un contrôle et opprimer d'autres personnes. Cela peut inclure des actes tels que l'intimidation, le harcèlement, la discrimination, la manipulation, l'exploitation ou la coercition. L'abus de pouvoir se retrouve dans des contextes variés tels que les environnements familiaux, professionnels, les relations personnelles déséquilibrées, les institutions gouvernementales et religieuses. Les victimes d'abus de pouvoir se trouvent souvent dans une situation de vulnérabilité et peuvent ressentir un sentiment d'impuissance et de peur.

  7. Abus financier : L'abus financier se produit lorsque quelqu'un exploite ou manipule les ressources financières d'une personne à son avantage personnel. Cela peut se traduire par le vol d'argent, la manipulation financière, la coercition pour obtenir des biens ou de l'argent, l'exploitation financière des personnes âgées, etc. L'abus financier peut causer des difficultés financières importantes et avoir un impact sur l'autonomie et la qualité de vie des victimes.

  8. Mensonge : Le mensonge, ou le non-dit, en tant que forme d'abus, implique la tromperie délibérée d'une personne en manipulant la vérité et en induisant en erreur. Il viole la confiance et peut causer des dommages émotionnels et psychologiques importants. Exemple vu en accompagnement: si vous souhaitez vous engager dans une relation et que votre partenaire vous fait croire que lui/ elle aussi alors qu'elle/il ne le souhaite pas.

  9. Vol : Le vol est également une forme d'abus qu'il s'agisse d'argent, de biens matériels, de travail, de créations, de temps, de votre partenaire ou d'autres ressources. Le vol peut avoir des conséquences financières, émotionnelles et matérielles importantes pour les personnes qui en sont victimes.

  10. Abus numérique : L'abus numérique, également connu sous le nom de cyberharcèlement, fait référence aux abus qui se produisent en ligne. Cela comprend le harcèlement en ligne, le stalking, le revenge porn (diffusion non consensuelle de contenus intimes), le vol d'identité en ligne, la diffusion de discours de haine, etc. L'abus numérique peut avoir des conséquences graves sur la vie privée, la réputation, la santé mentale et émotionnelle des victimes.

  11. Abus de faiblesse : L'abus de faiblesse se produit lorsqu'une personne profite de la vulnérabilité ou de la dépendance d'une autre personne pour obtenir un avantage personnel. Cela peut inclure l'exploitation financière, l'influence indue, la manipulation émotionnelle ou physique d'une personne vulnérable.

  12. Abus social ou relationnel : Il s'agit d'une forme d'abus qui se manifeste par des comportements abusifs dans les relations sociales, tels que l'intimidation, le rejet, la manipulation, la diffusion de rumeurs, l'isolement social, mais aussi les abus de biens sociaux qui sont des délits qui existent en cas d’usage contraire à l’intérêt social, et à des fins personnelles, des biens, du crédit, des pouvoirs ou des voix, usage fait de mauvaise foi. Cela peut avoir un impact significatif sur la confiance en soi, l'estime de soi et le bien-être émotionnel des victimes.

  13. Abus spirituel : L'abus spirituel se produit dans le contexte de la spiritualité, des croyances religieuses ou des groupes religieux. Il peut impliquer l'utilisation abusive de croyances et de pratiques spirituelles pour manipuler, rendre dépendants, contrôler ou maltraiter les individus. Cela peut inclure le fait de contraindre, l'endoctrinement, l'exploitation émotionnelle basée sur des croyances etc. Les victimes d'abus spirituel peuvent subir des traumatismes psychologiques, une perte de confiance spirituelle et des difficultés à se reconstruire.


Les conséquences des abus

Sentiment de honte Sentiment d'injustice Perte de confiance Isolement social Baisse de l'estime de soi Sentiment de peur ou d'insécurité Traumatisme émotionnel Les conséquences des abus Hypnose & energétique Elisa-Therapie-Coaching.com

Les conséquences des abus peuvent être variées et affecter différents aspects de la vie des victimes.

Se sentir abusé implique généralement les éléments suivants :

  1. Sentiment de honte : Les abus peuvent engendrer un sentiment profond de honte chez les victimes. Elles peuvent ressentir de la honte pour ce qui leur est arrivé, penser qu'elles sont responsables de l'abus ou avoir honte de partager leur expérience avec les autres.

  2. Sentiment d'injustice : Une personne qui se sent abusée peut ressentir un fort sentiment d'injustice. Elle peut estimer qu'elle a été traitée de manière inappropriée, cruelle ou injuste, et qu'elle n'a pas été traitée avec respect ou dignité.

  3. Perte de confiance : L'abus peut ébranler profondément la confiance d'une personne. Elle peut remettre en question la fiabilité des autres, avoir du mal à faire confiance à nouveau et se sentir méfiante envers les autres.

  4. Baisse de l'estime de soi : L'abus peut avoir un impact significatif sur l'estime de soi d'une personne. Elle peut commencer à se sentir dévalorisée, indigne d'amour ou de respect, et peut développer des sentiments d'insécurité et de faible estime de soi.

  5. Sentiment de peur ou d'insécurité : Les personnes qui se sentent abusées peuvent éprouver un sentiment de peur constant, d'insécurité ou de danger. Elles peuvent craindre de nouvelles situations d'abus, avoir du mal à se sentir en sécurité et être anxieuses à l'idée d'interagir avec d'autres personnes.

  6. Traumatisme émotionnel : L'abus peut causer un traumatisme émotionnel durable. Les victimes peuvent vivre des flashbacks, des cauchemars, de l'anxiété, de la dépression, de la colère, de la honte, de la tristesse intense et d'autres symptômes liés au traumatisme.

  7. Isolement social : Les personnes qui se sentent abusées peuvent être portées à s'isoler socialement. Elles peuvent avoir du mal à se connecter avec les autres, à établir des relations saines et à partager leurs expériences par peur du jugement ou de revivre un abus.

Il est important de noter que chaque personne peut réagir différemment à l'abus et que les sentiments et les expériences peuvent varier d'une personne à l'autre. Il est essentiel de soutenir les personnes qui se sentent abusées en leur offrant un espace sécurisé pour exprimer leurs émotions, en les encourageant à chercher de l'aide professionnelle et en les soutenant dans leur processus de guérison.


Voici quelques autres conséquences courantes associées aux différentes formes d'abus :

Conséquences physiques :

  • Blessures physiques, douleurs chroniques, problèmes de santé liés au stress, troubles du sommeil, maux de tête, fatigue excessive, perte ou gain de poids, etc.

  • Dans le cas de l'abus sexuel, il peut y avoir des traumatismes physiques, des maladies sexuellement transmissibles, des troubles du plaisir, de la reproduction, etc.

Conséquences sociales et relationnelles :

  • Difficultés relationnelles, problèmes de confiance, retrait social, isolement, difficultés à établir et à maintenir des relations saines, difficultés à exprimer ses besoins et ses limites, sentiment de se sentir constamment en danger, etc.

  • Impact sur les relations amoureuses, familiales, amicales, intimes et professionnelles.

Conséquences comportementales :

  • Comportements autodestructeurs tels que l'automutilation, les tentatives de suicide, les comportements à risque, l'abus de substances, les troubles de l'addiction, etc.

  • Comportements agressifs, violents, ou au contraire, passivité excessive, évitement de certaines situations, hypervigilance, etc.

Conséquences académiques et professionnelles :

  • Difficultés d'apprentissage, baisse de la performance scolaire, absences fréquentes, problèmes de concentration, manque de motivation, etc.

  • Difficultés professionnelles, perturbations dans la carrière, changements fréquents d'emploi, difficultés à maintenir un emploi stable, etc.

Il est important de souligner que chaque individu réagit différemment aux abus, et les conséquences peuvent varier d'une personne à l'autre. De plus, les conséquences peuvent être à court terme ou à long terme, et certaines personnes peuvent faire preuve d'une grande résilience et se rétablir plus rapidement, tandis que d'autres peuvent nécessiter un soutien et une thérapie spécialisés pour surmonter les effets des abus.


La double peine des victimes d'abus

Lorsqu'une personne est victime d'abus, elle peut souvent faire face à une double peine, ce qui peut aggraver ou raviver les conséquences de l'abus initial. Voici quelques aspects de cette double peine :

  1. Sentiment de honte : Les victimes peuvent éprouver un sentiment accablant de honte à la suite des abus subis. Elles peuvent se sentir coupables, responsables ou même se blâmer elles-mêmes pour ce qui leur est arrivé. Cette honte peut les empêcher de chercher de l'aide et de partager leur expérience avec d'autres, ce qui entrave leur processus de guérison.

  2. Stigmatisation sociale : Les victimes d'abus peuvent être stigmatisées et jugées par la société. Au lieu de recevoir le soutien et la compassion dont elles ont besoin, elles peuvent être blâmées, critiquées ou remises en question. Cette stigmatisation sociale peut aggraver leur traumatisme et leur faire ressentir une profonde solitude et incompréhension.

  3. Non-reconnaissance de l'abus et du statut de victime : Voici un point que je retrouve souvent en accompagnement. Lorsqu'une personne est victime d'abus, elle peut être confrontée à la non reconnaissance de son statut de victime. Son expérience peut être minimisée, ignorée ou niée (prétextant souvent le délai entre les faits et la prise de parole), ce qui aggrave encore les conséquences de l'abus initial. Cette non reconnaissance peut conduire à une frustration, un sentiment d'injustice et une difficulté à se rétablir pleinement.

  4. Difficultés dans les relations interpersonnelles : Les conséquences des abus peuvent rendre difficile pour les victimes de nouer et de maintenir des relations saines et équilibrées. Elles peuvent avoir du mal à faire confiance, à exprimer leurs besoins et leurs limites, et à établir des liens intimes avec les autres. Cette difficulté peut entraîner un isolement social et une sensation d'être déconnecté des autres.

  5. Culpabilité : Les victimes d'abus peuvent être accablées par un sentiment de culpabilité, même si elles ne sont en aucun cas responsables de ce qui leur est arrivé. Ce sentiment peut découler de divers facteurs, tels que la manipulation de l'agresseur pour les faire se sentir coupables, des normes sociales qui les font se questionner sur leur comportement, ou encore des croyances erronées qu'ils ont intériorisées. La culpabilité peut peser lourdement sur les victimes, compromettant leur estime de soi et rendant leur processus de guérison encore plus complexe. Il est crucial de reconnaître et de déconstruire cette culpabilité injuste que ressentent les victimes d'abus.

  6. Impact sur la santé mentale : Les victimes d'abus sont plus susceptibles de développer des problèmes de santé mentale tels que l'anxiété, la dépression, le trouble de stress post-traumatique et d'autres troubles liés au traumatisme. Ces problèmes peuvent affecter leur bien-être émotionnel, leur fonctionnement quotidien et leur qualité de vie globale.

Il est important de reconnaître cette double peine que subissent les victimes d'abus et de leur offrir un soutien compréhensif et bienveillant. En les écoutant, en les croyant et en les accompagnant dans leur processus de guérison, nous pouvons contribuer à briser ce cercle de douleur et à promouvoir la réparation et la résilience.


Les causes et origines des abus sous forme de schémas répétitifs

Il est important de comprendre que ces facteurs ne justifient en aucun cas les abus mais ils peuvent aider à expliquer certaines des raisons pour lesquelles parfois ils se reproduisent sous forme de schémas répétitifs.

Comme je l'ai évoqué et vu souvent en accompagnement, vous pouvez par exemple vous être senti abusé émotionnellement dans votre enfance dans une relation avec un de vos parents, vous n'avez pas guéri de cette blessure et cela vient se répercuter par des abus dans le domaine amoureux à l'âge adulte.


Les causes des abus sont complexes et multifactorielles, résultant de l'interaction de divers facteurs individuels, relationnels, familiaux, sociaux, karmiques et culturels. Voici quelques éléments qui peuvent contribuer aux causes des abus :

  1. Déséquilibre de pouvoir : Les abus sont souvent liés à des déséquilibres de pouvoir, où une personne ou un groupe exerce un contrôle excessif et dominant sur une autre personne plus vulnérable. Cela peut se produire dans des relations familiales, professionnelles, institutionnelles ou sociales.

  2. Modèles familiaux dysfonctionnels : Les individus qui ont grandi dans des environnements familiaux marqués par la violence, les abus ou la négligence, l'absence (physique, émotionnelle etc.) ont plus de risques de reproduire ces schémas comportementaux dans leurs relations ultérieures.

  3. Problèmes de communication : Une communication inefficace, des difficultés à exprimer ses besoins, à poser ses limites, à résoudre les conflits de manière saine et à établir des limites claires peuvent conduire à des situations où les abus deviennent plus probables.

  4. Normes sociales toxiques : Les normes sociales qui tolèrent ou encouragent la violence, la domination, la discrimination ou la dévalorisation d'autrui peuvent favoriser un climat propice aux abus. Ces normes peuvent être enracinées dans des croyances culturelles, des stéréotypes de genre, des pratiques traditionnelles néfastes, etc.

  5. Facteurs individuels : Certains traits de personnalité tels que l'impulsivité, l'agressivité, le manque d'empathie ou de contrôle de soi peuvent augmenter la propension à commettre des abus. Les antécédents de traumatismes, de négligence ou de violences subies peuvent également influencer la probabilité de perpétrer des abus.

  6. Facteurs sociaux et économiques : Les inégalités sociales, la pauvreté, l'accès limité à l'éducation, aux opportunités économiques et aux ressources de soutien peuvent créer des tensions et des frustrations, augmentant ainsi le risque d'abus.

  7. Normalisation des comportements abusifs ou excuse/ défense des bourreaux : Lorsque les comportements abusifs sont minimisés, tolérés ou justifiés, cela peut contribuer à la perpétuation des abus.

Comme je l'explique en introduction, il va être important de travailler thérapeutiquement à la libération de ces "noeuds" émotionnels, de cette "faille" afin que ces abus et leurs conséquences cessent.

ll s'agit souvent d'une et parfois de plusieurs mémoires qui vont vous influencer:

  1. Mémoires personnelles : Les expériences passées d'une personne, y compris les traumatismes, les abus ou les situations de négligence, peuvent influencer son comportement dans le présent notamment ses relations. Les personnes qui ont été victimes d'abus peuvent développer des schémas de pensée et de comportement qui perpétuent les abus, parfois inconsciemment. Les expériences passées peuvent également affecter la perception de soi et la confiance en soi, ce qui peut conduire à des comportements abusifs.

  2. Mémoires familiales : Les modèles comportementaux observés au sein de la famille peuvent être transmis de génération en génération. Si une personne a grandi dans une famille où il y a eu des abus, elle peut reproduire inconsciemment et involontairement ces schémas dans sa propre vie. Les mécanismes inconscients d'apprentissage, de loyauté et d'identification au sein de la famille peuvent jouer un rôle dans la perpétuation des abus.

  3. Mémoires collectives : Les normes sociales et culturelles influencent nos comportements et nos interactions. Si une culture ou une communauté tolère ou justifie les comportements abusifs, cela peut renforcer les attitudes et les actions abusives au sein de cette communauté. Les croyances collectives, les systèmes de valeurs et les normes sociales peuvent façonner les interactions entre les individus et contribuer aux abus.

  4. Mémoires de vies antérieures : Les mémoires de vies antérieures font référence au fait que les expériences vécues dans des vies précédentes peuvent influencer les comportements et les schémas de vie actuels. Comme je l'ai déjà vu en accompagnement, dans certains cas, il peut être important d'aller travailler sur des mémoires de vies antérieures. Les abus peuvent aussi résulter de souvenirs ou de vécus non résolus provenant de vies antérieures (en tant que victime ou auteur d'abus sous toute forme volontaires ou involontaires).


Solutions pour sortir des conséquences des abus et stopper les schémas répétitifs

Lorsqu'une personne fait face aux conséquences des abus et cherche à sortir des schémas répétitifs, il est important de trouver des solutions.

Il va être important de travailler sur les origines et les conséquences.

Voici quelques suggestions générales qui pourraient aider :

  1. Reconnaissance et acceptation : Reconnaître et accepter les conséquences des abus est un premier pas important. Cela implique de prendre conscience de l'impact des abus passés et de reconnaître que les schémas répétitifs sont nocifs.

  2. Soutien professionnel : Il va être bénéfique de rechercher l'aide d'un(e) thérapeute afin de travailler sur la guérison émotionnelle et sortir des schémas répétitifs.

Avec les différentes méthodes que je propose, vous n'avez pas à revivre le traumatisme pour pouvoir travailler dessus.


L'accompagnement que je propose est toujours personnalisé, il dépendra de votre histoire, de vos causes et conséquences. Plus d'informations plus bas sur cette page 👇

Je suis:

  • Maître-praticienne en Hypnose Humaniste

  • Maître-praticienne en Thérapie Symbolique Avancée (TSA)

  • Maître-praticienne en soins énergétiques

Je vous accompagne avec douceur et bienveillance. J'ai la chance d'avoir déjà pu accompagner des centaines de personnes vers le mieux-être. En savoir plus sur moi.

J'accompagne ls victimes et les auteurs d'abus.


Je propose 3 accompagnements:

  • 🔑 𝗹’𝗵𝘆𝗽𝗻𝗼𝘀𝗲 𝘁𝗵𝗲́𝗿𝗮𝗽𝗲𝘂𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲

  • ✨ 𝗹𝗲𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗻𝘀 𝗲́𝗻𝗲𝗿𝗴𝗲́𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀

  • ⭐️ 𝗹𝗲𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗹'𝗮̂𝗺𝗲

C'est pour cela qu'aujourd'hui plus de 90% des personnes qui me consultent font des séances à distance

Le nombre de séances n'est pas définissable à l'avance, tout dépend de votre histoire et des éléments impliqués.


Oubliez les émissions TV. L’hypnose thérapeutique que je propose permet d’aller travailler rapidement et en profondeur sur les abus de leurs origines à leurs conséquences tout en gardant le contrôle pendant toutes les séances.

👩‍💻 Il est très courant de nos jours de faire une séance à distance par vidéo en toute sécurité et de plus en plus de mes patient(e)s choisissent cette option que je propose depuis le début de mon activité. Le nombre de séance varie selon les cas mais quelques séances suffiront.

L'hypnose thérapeutique passe uniquement par la parole et le dialogue.

A distance ou en présentiel, les résultats sont exactement les mêmes.


Certaines personnes choisissent de commencer par un ou plusieurs soins énergétiques pour s'apaiser ou renforcer la confiance en soi avant d'aller travailler à la source du problème en hypnose ou en soin de l'âme. Le travail profond se fera en hypnose ou en soin de l'âme.

🔋 Notre corps est fait de canaux énergétiques. L’énergie transmise pendant le soin va nettoyer les énergies négatives et refaire circuler l’énergie positive.

📡 Pas besoin de vous déplacer systématiquement, il est possible de faire la consultation à distance car l'énergie fonctionne comme le téléphone ou le wifi avec les ondes. Elle est donc aussi bienfaisante lorsqu’on est éloigné géographiquement, que lorsqu’on est juste à côté.

Les soins énergétiques passent uniquement par l'énergie.

Le toucher donc le présentiel ne sont pas nécessaires.

A distance ou en présentiel, les résultats sont exactement les mêmes.



Les soins de l'âme sont des séances qui permettent:

  • de trouver les confirmations des origines prioritaires de votre problématique

  • de choisir les outils thérapeutiques holistiques les plus adaptés pour vous parmi un large panel d'outils (dont l'énergétique, la visualisation, l'EFT par exemple et bien plus encore)

  • afin de travailler sur différents plans sur ces vécus, programmations et croyances grâce aux différents outils.

Pour lire les avis, cliquez ici.



Sources:




Comments


Commenting has been turned off.
Post: Blog2_Post
bottom of page