296-421-1741
 

La solitude: que l'on soit seul, entouré, en couple, comment se libérer du sentiment de solitude?

La solitude peut être une cause d'angoisse, de tristesse pour certaines personnes ou au contraire d'apaisement pour d'autres. Elle peut être choisie ou bien elle peut être subie. Vous vous sentez seul(e)? Parfois depuis toujours? Les personnes qui souffrent de solitude ne sont pas forcément celles que vous croyez. Que vous viviez seul(e), en couple, en famille, que vous soyez très entouré ou pas, vous pouvez souffrir d'un grand sentiment de solitude intérieure. Il est possible de souffrir de solitude tout en étant entouré de personnes. En ces temps difficiles, la solitude peut être vécue comme une véritable souffrance. Cette thématique concerne près d'un français sur cinq et j'aide en consultation beaucoup de patient(e)s qui se sentent seul(e)s en étant célibataire mais aussi en couple, en ayant des amis, des enfants etc. Nous sommes des êtres sociaux, c'est pour cela que le sentiment de solitude peut être si douloureux, encore plus quand vous êtes entouré mais que vous sentez seul. La solitude est un ressenti qui n'est pas irréversible. Envie de sortir de ce sentiment de solitude?


  • La différence entre solitude et solitaire

  • Le sentiment de solitude en couple ou en famille, avec des amis

  • Les effets de la solitude

  • Quelles sont les causes de la solitude?

  • Comment sortir de la solitude?

La différence entre solitude et solitaire

"Nous venons au monde seul, nous le quittons seul".

Cependant une vie relationnelle satisfaisante est l'un des principaux facteurs de notre épanouissement personnel. La solitude peut être un sentiment de souffrance associé au fait de se sentir seul.

Pour nos ancêtres, être séparé du groupe signifiait affronter seul les dangers de la nature ou l’hostilité d’autres groupes, ce qui réduisait dramatiquement les chances de survie. Il y a donc souvent un sentiment d'angoisse qui est encore lié à la solitude, surtout quand elle est subie. La solitude n'est pas toujours ressentie négativement: beaucoup choisissent la solitude pour se détendre ou se ressourcer.


Tout est question de personnalité, de dosage et de perception: la solitude angoisse certaines personnes mais peut représenter une nécessité chez d’autres personnes selon les moments.


La solitude est très différente selon qu'elle soit choisie ou subie.

  • Quand la solitude n’est pas une situation choisie et appréciée, elle fait souffrir. L’isolement social provoque alors une sensation de vide et de la souffrance.

  • Alors que quand elle est choisie par des personnes solitaires, qui font donc le choix de vivre des moments de solitude, elle est appréciée. Il arrive aussi que ces moments de solitude ne soient plus régénérateurs, qu'on se sente quand même vidé de son énergie.


La crise du Covid et les périodes de confinement n'ont fait qu'exacerber ces sentiments de solitude. L'isolement et le repli sur soi quand ils sont subi sont des facteurs de dépression et d'altération de l'estime de soi.

Elles ont fait ressortir les thématiques chez chacun. J'ai reçu beaucoup de personnes en consultation suite aux confinements qui ne voulaient plus subir leur souffrance de solitude qu'elles vivent seules ou en couple/ en famille.


Le sentiment de solitude en couple ou en famille, avec des amis

La solitude dans le couple (ou en famille, avec des amis) est un sentiment terrible, auquel nous pouvons tous être un jour confrontés. Dans un couple, ce sentiment de solitude peut souvent se produire lorsqu’un couple a perdu son lien émotionnel. Je reçois en consultation beaucoup de personnes dans ce cas.

Ce sentiment peut être dû à différents manques (conscients ou inconscients):

  • d'apaisement de blessures (parfois issues de l'enfance)

  • d'une (ou plusieurs) personne(s) (décès, absence, distance, grossesse gémellaire et perte d'un jumeau etc.)

  • d’attention

  • de tendresse

  • de reconnaissance

  • d'amour (je vous invite à lire mon article sur les 5 langages de l'amour en cliquant ici)

  • d’empathie

  • de communication, de dialogue

  • de partage de temps, de moments communs

  • d'intérêts communs

  • de liens émotionnels

  • de partage de tâches (notamment dans le couple un des 2 va avoir tendance à avoir l'impression de faire plus de choses que l'autre pour le foyer)

  • et parfois cela va être difficile à expliquer

  • etc.


Quand la solitude devient difficile à supporter, certaines personnes font le choix d’aller chercher ces éléments manquants: qu’il s’agisse d’un amant ou d’une maîtresse, de nouveaux amis, d’un nouveau projet, d’une nouvelle activité ou de se plonger dans l'activité professionnelle. Certaines personnes peuvent alors développer une addiction au sport ou au travail etc. pour compenser ces manques.

Quand la solitude notamment dans le couple devient trop insupportable, certaines personnes décident de partir. Attention ici à ne pas fuir sans régler le problème de fond.


Il est important de préciser que cette solitude vient au fond de vous, de vos choix conscients ou inconscients. Comme tout est une histoire de vibration, il se peut que vous vibrez la solitude malgré vous et que de ce fait, vous attiriez à vous des situations de solitude. C'est pour cela qu'il va être essentiel de faire ce travail intérieur.

"Personne, qu'il soit votre compagnon actuel ou le futur partenaire de vos rêves, n'a obligation de vous fournir votre bonheur sur un plateau – quand bien même il le souhaiterait, il ne le pourrait pas. Le véritable amour ne vient pas d'une tentative de combler notre indigence en étant dépendant de quelqu'un d'autre, mais en développant notre propre richesse et maturité intérieures."

- Osho -


« En couple, j'avais tendance à croire que l'autre allait me combler et que je devais le combler. Et comme ce n'était pas le cas, je me sentais incomprise et seule. Je sais aujourd'hui que je ne peux être comblée que par moi-même! Qui d'autre que moi-même peut savoir ce dont j'ai besoin pour être heureuse? J'ai compris que j'attendais de mes compagnons qu’ils me donnent des miettes d’un amour que j’avais en abondance en moi. Comment alors ne pas me sentir seule quand je croyais (à tort bien sûr) que les autres me refusaient ce que j'attendais d'eux ? » Jacqueline, 68 ans.

Les effets de la solitude

  • À court terme: la solitude peut nous permettre de nous recentrer sur nous, de nous régénérer. Elle peut aussi agir comme force de motivation nous poussant à contacter nos proches, à forger des amitiés, à pratiquer la solidarité.

  • À long terme: elle peut aussi être bénéfique. Quand elle est subie, synonyme de souffrance, c'est là que la solitude devient redoutable. Lorsque le sentiment de solitude perdure dans le temps, il peut faire de véritables ravages sur la santé.


Les travaux de la psychologue sociale Julianne Holt-Lunstad montrent que les effets de la solitude chronique sont comparables à la consommation de 15 cigarettes par jour, et sont pires encore que l’obésité, le manque d’activité physique et la consommation excessive d’alcool.

La solitude chronique (subie) est associée à un risque élevé :

  • de dépendance affective

  • de maladies du cœur

  • de mal-être profond

  • de dépression

  • d’anxiété

  • d’insomnie

  • d'addictions

  • de tension élevée

  • de démence

  • de dysfonctionnement du système immunitaire

  • de comportement impulsif

  • et de mort précoce.


Quelles sont les causes de la solitude?

Les raisons qui peuvent expliquer un sentiment de solitude momentanée ou prolongée sont nombreuses. Afin d'aller régler cette thématique en profondeur, il va être important d'effectuer un travail de recherche pour votre solitude:

  1. Les faits de vie: cela peut faire suite à un évènement que l'on a vécu, à un accident de la vie ou à un changement soudain de situation comme une séparation, le départ d'un enfant de la maison, un décès, un divorce, un déménagement, une maladie, une période de chômage, une pandémie, etc. Parfois des situations vous ont pris tellement d'énergie que vous ressentez un vide, vous n'arrivez pas à vous sentir "entier(e)".

- Pour lire mon article "Comment se remettre d'une séparation et se reconstruire après?", cliquez-ici.

- Pour lire mon article "Le deuil: comment traverser cette épreuve et se libérer de la souffrance pour ne garder que l'amour" cliquez-ici.

  1. La peur de la solitude: cela peut être lié au fait, comme je l'ai souvent vu en consultation, que des personnes restent en couple ou dans un groupe d'amis par défaut, c'est à dire par peur d'être seules mais qui au fond se sentent à l'inverse toujours seules au fond d'elles-mêmes ou se rendent compte d'un manque d'intérêts communs avec leur partenaire ou leur famille parfois leurs amis.

  2. De la timidité, une difficulté à aller vers les autres ou à entretenir des relations: cela peut expliquer ce sentiment de solitude et d’isolement. La solitude peut aussi être une affaire de comportement vis-à-vis de son entourage. On peut ressentir un blocage vis-à-vis des autres. Je reçois beaucoup d'adolescent(e)s mais aussi des adultes dans ce cas. Je les accompagne afin qu'ils puissent multiplier les initiatives pour sortir de leur zone de confort, changer d'état d'esprit et adopter de nouveaux comportements.

  3. Les épreuves transgénérationnelles qui n'ont pas été réglées ont tendance à se reproduire. Elles peuvent sauter des générations. Qui a vécu une épreuve de solitude dont on a pu hériter? Qui a souffert dans votre famille de solitude? Qui a subi une blessure d'abandon ou de rejet dans votre famille ? Qui a souffert dans votre famille d'être en couple? Qui a été malheureux(se) en amour? Qui est resté seul ou s'est retrouvé seul? Qui a subi un traumatisme au niveau du couple ou sexuel (attouchements, viols etc.)? Il y en a dans toutes les familles. Qui a été trahi par un/ des amis dans votre famille? En effet, peuvent alors se developer des croyances limitantes parfois inconscientes comme par exemple "le couple c'est l'insécurité", "l'amour ça fait mal", "l'amitié c'est dangereux, attention à ne pas faire confiance". Il va être important d'identifier de qui on a hérité de ce fardeau émotionnel pour s'en libérer.

Exemples de consultations:

  • Un patiente était venue en consultation car elle se sentait épuisée et vidée d'énergie. Elle ressentait depuis toute petite qu'elle avait toujours été très seule. Elle s'était sentie "abandonnée" par sa mère et son père qui travaillent beaucoup et n'étaient presque "jamais présents pour elle". Suite à cette blessure d'enfance, elle s'était mariée à un homme selon elle "très absent également" à qui elle en voulait de l'abandonner également. Un travail de libération de ces blessures lui a permis de se sentir moins seule au quotidien et d'arranger sa relation de couple. Son mari avait également décidé de venir travailler en consultation sur lui pour arranger la situation ce qui a permis d'obtenir des résultats encore plus rapidement (lui avait la thématique de besoin de reconnaissance au travail ce qui l'avait éloigné de sa femme).

  • Une patiente ne comprenait pas pourquoi elle était célibataire. Suite à la découverte et à un travail de libération de pressions et de croyances limitantes familiales, puis une reconstruction de l'estime de soi, elle a pu trouver l'amour comme elle le désirait et non plus comme sa famille l'attendait d'elle et qui ne lui correspondait pas, mais comme elle le souhaitait.

  • Une patiente se sentait seule depuis toujours. Elle était en couple et avait des enfants et ne comprenait pas ce grand sentiment de solitude qu'elle avait depuis toujours. Sa mère avait eu une grossesse gémellaire et cette jeune femme avait perte son jumeau. Après un travail de deuil vis à vis de ce jumeau perdu, elle a pu se libérer d'une énorme tristesse, d'un énorme manque inconscient.

  • Un adolescent se sentait très seul car il n'avait pas d'amis ce qui inquiétait ses parents. Nous avons pu faire un travail de correction de croyances limitantes et de renforcement de confiance en soi accompagné d'exercices à appliquer dans son quotidien ce qui lui a permis ensuite de nouer des amitiés.

  • Une patiente était venue en consultation pour une thématique de jalousie et d'angoisses. Il s'est avéré qu'elle n'avait pas été une enfant désirée contrairement à son frère qui avait, selon elle, "bénéficié de toutes les attentions" et pas elle. Elle s'était sentie rejetée et mise de coté dans sa famille donc seule. Elle avait un comportement qui étouffait selon ses propres mots son compagnon à qui elle demandait toujours plus d'attention. Après un travail de libération émotionnelle des blessures familiales et de renforcement de confiance en elle, elle a pu développer un comportement apaisé vis à vis de son compagnon.

  • Une patiente se sentait très seule. Malgré le fait qu'elle avait beaucoup d'ami(e)s et qu'elle avait été en couple, elle s'était toujours sentie très seule même entourée et/ou en couple. De plus, elle avait du mal à trouver l'amour et souhaitait travailler ce point également car elle avait l'impression de n'attirer que des hommes solitaires. Après avoir identifié et libéré une blessure de l'abandon à la naissance (elle avait été mise sous couveuse et n'avait pas pu voir sa mère les premiers jours après la naissance), elle a fait un travail de libération vis à vis de sa mère (qui se sentait seule même en couple et déçue par l'amour), son père (qui se sentait également seul même en couple), de ses 2 grands-mères (une s'était séparée de son mari et ne voulait plus entendre parler d'hommes tout comme 2 de ses tantes qui avaient reproduit exactement le même schéma, son autre grand-mère était restée en couple par obligation à l'époque mais avait été malheureuse et avait même eu peur pour sa vie). Elle en avait déduit que sa grand mère aurait sans doute préférée être seule donc ancré inconsciemment la croyance familiale qu'être seule était préférable. Après ce travail de libération des mémoires familiales négatives vis à vis de l'abandon, les fausses croyances sur l'amour, la tristesse de la solitude intérieure, elle ne s'est plus sentie seule intérieurement et a pu attirer un homme qui a su la rendre encore plus heureuse qu'elle ne l'était déjà enfin seule.

Comment sortir de la solitude?

Envie de mettre fin à ce sentiment de solitude? Pour vous aider à en sortir, je vous accompagne avec douceur et bienveillance en quelques séances seulement.


Je suis psychopraticienne:

  • Maître-praticienne en Hypnose Humaniste

  • Maître-praticienne en Thérapie Symbolique Avancée (TSA)

  • Maître-praticienne en soins énergétiques

Je propose un accompagnement:

  • soit 𝙖̀ 𝙙𝙞𝙨𝙩𝙖𝙣𝙘𝙚 👩‍💻

  • ou dans 𝙢𝙤𝙣 𝙘𝙖𝙗𝙞𝙣𝙚𝙩 🛋

Les résultats sont exactement les mêmes.


🔑 𝗟’𝗵𝘆𝗽𝗻𝗼𝘀𝗲 𝘁𝗵𝗲́𝗿𝗮𝗽𝗲𝘂𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲 (en cabinet ou à distance)

Oubliez les émissions TV. L’hypnose thérapeutique que je propose permet d’aller travailler rapidement et en profondeur sur vous tout en gardant le contrôle pendant toute la séance pour aller soigner votre rapport à votre solitude. Le travail sur la solitude fait en effet, selon votre histoire, souvent partie d'un travail complet de quelques séances seulement.

👩‍💻 Il est très courant de nos jours de faire une séance à distance par vidéo en toute sécurité et de plus en plus de mes patient(e)s optent pour cette option que je propose depuis le début de mon activité.

L'hypnose thérapeutique passe uniquement par la parole.

Le présentiel n'est pas nécessaire.


𝗟𝗲𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗻𝘀 𝗲́𝗻𝗲𝗿𝗴𝗲́𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 (en cabinet ou à distance)

Certaines personnes choisissent de commencer par un ou plusieurs soins énergétiques avant les séances d'hypnose. Dans certains cas, les soins énergétiques suffisent cependant ils sont souvent complétés par quelques séances d'hypnose car c’est avec l’hypnose que vous pourrez allez vous libérer, selon les cas, en profondeur de votre timidité, vos croyances limitantes ou schémas transgénérationnels.

🔋 Notre corps est fait de canaux énergétiques. L’énergie transmise pendant le soin va nettoyer les énergies négatives et refaire circuler l’énergie positive.

📡 Pas besoin de vous déplacer systématiquement, il est possible de faire la consultation à distance car l'énergie fonctionne comme le téléphone ou le wifi avec les ondes. Elle est donc aussi bienfaisante lorsqu’on est éloigné géographiquement que lorsqu’on est juste à côté.

Les soins énergétiques passent uniquement par l'énergie.

Le toucher donc le présentiel ne sont pas nécessaires.


Sources:

https://www.passeportsante.net/fr/psychologie/Fiche.aspx?doc=solitude-reconnaitre-sortir

https://theconversation.com/la-solitude-lautre-probleme-de-sante-publique-dont-il-est-urgent-de-soccuper-136578

https://www.psychologies.com/Couple/Crises-Divorce/Conflits/Articles-et-Dossiers/Pourquoi-peut-on-se-sentir-seul-e-alors-qu-on-est-en-couple

https://www.psychologies.com/Moi/Moi-et-les-autres/Solitude/Articles-et-Dossiers/6-habitudes-pour-lutter-contre-la-solitude





134 vues0 commentaire