296-421-1741
 

Les héritages émotionnels: identifier les fardeaux émotionnels hérités de sa famille et s'en libérer

Nous n'héritons pas que de traits physiques de notre famille, nous recevons aussi un héritage psychologique positif mais aussi négatif, c'est à dire des blessures et fardeaux émotionnels de notre famille: de nos parents, de nos grands-parents, de nos oncles, tantes ou d'ancêtres plus lointains. De quel héritage émotionnel avez vous hérité de votre mère? De quel héritage émotionnel avez vous hérité de votre père? Et de vos grands-parents? Avez vous un ou plusieurs domaines de votre vie où vous avez l'impression de ne pas avancer comme vous le souhaiteriez? Ou des problèmes récurrents que vous n'expliquez pas (dans le domaine amoureux, professionnel, financier, amical ou de la santé etc.)? Vous vous sentez bloqué? Avez-vous du mal à trouver l'amour? Qui dans votre famille a été malheureux/ malheureuse en amour? N''arrivez-vous pas à réussir professionnellement? Qui a vécu un échec dans votre famille? Ressentez-vous une émotion comme de la colère récurrente par exemple sans pouvoir expliquer pourquoi elle est aussi forte? Qui dans votre famille était en colère? Vous vivez de l'injustice ou vous êtes « trop » touché par l'injustice? Qui dans votre lignée familiale a vécu de l'injustice? Vous sentez que vous avez des blocages, des croyances limitantes qui sont issus de votre famille? Vous pouvez être conscient(e) des blessures émotionnelles de votre famille mais quand même souffrir de cet héritage émotionnel. Pour vous permettre d'avancer, il va alors être important alors de faire un travail de libération.


  • La construction psychologique de tout être humain est transgénérationnelle

  • Comment identifier les fardeaux émotionnels de sa famille?

  • Comment savoir quelles sont vos blessures les plus proéminentes et qui vous limitent de façon consciente et inconsciente?

  • Exemples de séances

  • Comment se libérer de l'héritage émotionnel (négatif) de sa famille?

Pour écouter mon interview sur Air Zen Radio

sur le sujet de l'héritage émotionnel (en 3 parties)

cliquez-ici.


La construction psychologique de tout être humain est transgénérationnelle


Nous nous construisons à partir des structures mentales de nos parents, qui eux-mêmes se sont construits en dupliquant les structures mentales de leurs parents et ainsi de suite. C’est la raison pour laquelle nous nous retrouvons avec dans nos bagages des émotions, des pathologies, de blocages, de phobies, de douleurs inexpliquées médicalement etc. liées à nos ancêtres.

Nous héritons aussi bien sur d'émotions positives de nos ancêtres.




Nos parents font avec ce qu'ils ont reçu et ce qu'ils n'ont pas reçu de leurs propres parents.

Toutes les familles vivent des traumatismes et ils peuvent avoir un impact sur plusieurs générations tant qu'ils ne sont pas "guéris", "apaisés" ou bien que cette loyauté familiale négative n'est pas rompue consciemment (fidélités inconscientes à un ancêtre).

La transmission de la mémoire traumatique, même en cas de non-dit, est déjà vérifiée depuis longtemps dans les faits de vie. Elle est prouvée plus récemment aujourd'hui par la science et notamment par des études menées sur des souris ainsi que l'épigénétique, la psychogénéalogie. Pour en savoir plus sur les blessures transgénérationnelles, je vous invite à lire mon article en cliquant ici.


Comment identifier les fardeaux émotionnels de sa famille?

Nous portons donc tous sans exception des mémoires transgénérationelles, des blessures transgénérationnelles de manière consciente ou inconsciente. Il est important de considérer ces traumatismes transmis de génération en génération aussi bien dans la famille de la « victime » (celui qui subit) mais aussi dans la famille du « persécuteur » (celui qui fait subir).


Même si ils sont transmis de génération en génération il est important de savoir que:

  • des frères et soeurs ne vont pas en subir les mêmes conséquences

  • cela peut parfois ne pas impacter une personne et "sauter" une ou plusieurs générations.

Notre inconscient porte les traces d'un traumatisme familial qui nous conduit à répéter des schémas. Nous serions hantés par la douleur, (la peur) jamais exprimée ou guérie d'un ancêtre". Extrait de "Les fantômes familiaux" de Bruno Clavier.

Les traumatismes et aussi les loyautés familiales invisibles (fidélités inconscientes à un ancêtre) pourront se manifester à travers:


Les exemples vus en séance sont nombreux:

  • le comportement négatif d'un père de famille vis à vis de sa femme qui a un impact négatif sur presque toutes ses filles dans leurs relations de couple plus tard et qui les empêche inconsciemment de construire ou de rester en couple

  • la mort d’un enfant qui aboutit (parfois plusieurs générations après) à la difficulté pour une jeune femme d’avoir un enfant

  • le décès d'un parent qui entraine une dépression, un burnout, un blocage

  • la tromperie d'un des parents qui entraine des situations de trahison dans le domaine professionnel (ou qui provoque la peur de s’engager)

  • un(e) ancêtre qui s’est retrouvé prisonnier(e) (dans un mariage, une situation, lors d'une guerre, dans une famille toxique, sous emprise, maltraitance, inceste etc.) et qui fait qu’un(e) descendant(e) se retrouve prisonnier(e) dans le même domaine ou un tout autre domaine (professionnel, amoureux, financier etc.)

  • une colère d'un ancêtre qui ressurgit (encore plus) chez son petit-fils

  • une trahison de guerre qu’un ancêtre a dissimulé et qui provoque des difficultés chez un descendant pour faire confiance à quelqu’un

  • un deuil jamais fait qui entraine une peur d'aimer (et de perdre l'être aimé) chez un(e) descendant(e)

  • le fait d'avoir eu un père alcoolique et de lui en vouloir profondément qui a fait qu'une femme se retrouvait à ne rencontrer que des hommes alcooliques

  • une femme dont le père a été victime d'un assassinat se retrouve constamment dans des situations de conflits et dans un sentiment de persécution

  • etc…


Pour les identifier, c'est très simple:

  • à partir du moment où vous vous posez la question: "Je fais tout pour que ça aille mieux dans ce domaine et ça ne fonctionne pas, je ne comprends pas. Pourquoi?", il y a de grandes chances pour que cela ne vienne pas forcément de vous mais que cela soit un héritage émotionnel venant de votre famille.

  • à partir du moment où vous constatez que des choses se rejouent au niveau familial, c'est également parce qu'un fardeau émotionnel n'a pas été réglé/ libéré donc transmis.

  • quand vous vivez des choses graves également, il s'agit souvent d'une réplique de ce qui est déjà arrivé dans la famille (exemples: fausse couche, difficulté à avoir un enfant, attouchements, viols, inceste etc).

Cela peut sauter une ou plusieurs générations et peut ne pas concerner forcément vos frères ou soeurs.

Votre âme choisit cette ou ces blessures afin de s'en libérer. En effet, le(la) descendant(e) qui hérite du fardeau est celle qui est la plus à même de s'en libérer.

Voila pourquoi il est si important de se libérer de ses souffrances, afin d'éviter de les transmettre.

Comment savoir quelles sont vos blessures les plus proéminentes et qui vous limitent de façon consciente et inconsciente?

1 - Demandez-vous dans quel domaine "ça coince" ou vous souhaiteriez améliorer votre vie?

  • amoureux

  • amical

  • financier

  • professionnel

  • la santé

  • les enfants

  • etc.


2 - Prenez le temps de réfléchir et d'identifier vos émotions et vos blessures émotionnelles en lien avec ce domaine pour vous?

  • abandon

  • rejet

  • colère

  • peur

  • trahison

  • tristesse

  • injustice

  • impuissance

  • humiliation

  • culpabilité

  • non-reconnaissance

  • humiliation

  • maltraitance

3 - Qui dans votre famille a vécu ces blessures sans obligatoirement que cela touche exactement le même domaine que vous (amoureux, professionnel, amical, financier, santé etc.)? Cherchez avant tout chez votre mère et votre père:

  • qui a été abandonné ou s'est senti abandonné

  • qui a vécu de l'injustice

  • qui a manqué (d'argent, de nourriture, d'amour ou autre)

  • qui a été ou s’est senti prisonnier(e)

  • qui s'est senti coupable

  • qui s'est senti en colère

  • qui a vécu de la peur

  • qui s’est senti invisible (cela peut être des membres de la famille dont on ne parle pas ou qui ne sont pas nés: fausses couches ou IVG, perte d'un jumeau lors de grossesses gémellaires) ou qui n’a pas réussi à s’affirmer

  • qui n'a pas été heureux/heureuse en amour, en couple

  • qui a été seul (est resté célibataire ou s'est retrouvé seul)

  • qui a été obligé de se marier (jeune ou car enceinte ou mariage arrangé/forcé)

  • qui a été trompé

  • qui a vécu une séparation difficile

  • qui a vécu une histoire d'enfant illégitime

  • n'a pas pu avoir d'enfant

  • qui a perdu un enfant, fait une fausse couche ou fait une interruption de grossesse

  • qui n'a pas été reconnu à sa juste valeur/ place dans sa famille ou dans son travail

  • qui n'a pas pu faire le métier qu'il/elle voulait faire

  • qui a fait faillite

  • qui a été trahi

  • qui a été humilié

  • qui a eu un accident durant le travail ou en allant au travail ou qui l'a empêché de travailler qui a changé/ boulversé sa vie (vous pouvez par exemple en hériter la croyance limitante que "travailler peut être dangereux" ou que vous avez peur de travailler ou que vous ne voulez pas travailler ou alors que vous ne trouvez pas de travail)

  • qui ont eu un arrêt brutal du travail (fermeture d'entreprise/ d'usine etc.)

  • qui est tombé gravement malade et a failli mourir

  • qui est mort brutalement

  • etc.

Même si les évènements sont lointains, ils peuvent influencer votre vie négativement également de manière inconsciente.


Exemples de séances

1- Une patiente a été élevée par des parents dont le mariage a eu lieu alors qu'ils étaient très jeunes et que les familles ont arrangé. Ce n'était pas un mariage d'amour. Elle s'est retrouvée à se marier elle-même très jeune avec un homme pensant "bien faire" et s'est retrouvée des années plus tard avec deux merveilleux enfants mais malheureuse en amour car elle a réalisé qu'elle s'était mariée elle aussi non pas par amour mais pour avoir de la liberté vis-à-vis de sa famille. Elle a pu faire un travail de libération pour mieux vivre sa vie aujourd'hui.


2 - Un patient a perdu sa mère ce qui a entrainé chez lui qu'il se plonge dans son travail, y consacre tout son temps et oublie sa vie personnelle (inconsciemment par protection pour éviter de développer des sentiments forts pour une femme et d'avoir peur de la perdre comme il a perdu sa mère). Il a constaté que sa mère ne s'était elle-même jamais remise du décès de sa propre mère. Après un beau travail pour se libérer de la souffrance afin de ne garder que l'amour qu'il y a entre lui, sa mère et sa grand-mère, il a pu trouver un meilleur équilibre à sa vie et se réouvrir à l'amour.


3- Une patiente avait un complexe vis à vis de sa couleur de peau et sentait qu'elle avait toujours eu un sentiment d'infériorité au point d'en faire parfois des crises d'angoisse. Elle me précisait qu'elle ressentait parfois une étrange sensation qu'elle ne comprenait pas de "craindre pour sa vie" à cause de cela. Descendante d'une famille d'esclave à qui on avait fait croire à leur infériorité pendant des centaines d'années, ses ancêtres avaient en plus été remarqués et moqués pour leur couleur de peau foncée. Sans doute, en se faisant remarquer par leur peau plus foncée, avaient ils "craint pour leur vie" à de nombreuses reprises. Elle a pu faire un merveilleux travail de libération transgénérationnelle ainsi qu'un travail sur l'acceptation de soi et le renforcement de l'estime de soi, se sentir enfin bien dans sa peau et pour reprendre ses propres mots "rendre fiers ses ancêtres aujourd'hui". Cela signa la fin de ses crises d'angoisse.


4 - Un patient s'est retrouvé en burnout professionnel. Il travaillait énormément, malgré la culpabilité de ne pas voir souvent sa femme et ses enfants. Il savait inconsciemment qu'il faisait plus qu'on ne lui demandait et voulait que cela soit toujours parfait. Il avait l'impression malgré cela de ne pas trouver sa place professionnellement parlant. Après avoir découvert en consultation qu'il cherchait la reconnaissance qu'il n'avait pas eu de son père, il a pu faire le lien avec son propre père dont la valeur et le travail n'avaient jamais été reconnus à leur juste valeur dans sa famille et dans sa vie professionnelle et s'en libérer.


5 - Une patiente ne se sentait pas "à sa place" au travail. Elle rencontrait souvent des problèmes pour évoluer ou se sentir intégrée dans une équipe, parmi ses collègues. Elle a pu s'en libérer et trouver sa place après avoir constaté qu'elle avait "remplacée" l'enfant qu'avait perdue sa mère avant elle. Sa mère avait elle-même eu un problème pour trouver sa place dans sa famille étant la seule fille parmi plusieurs garçons. Un beau travail de libération émotionnelle et transgenerationnelle lui a permis d’enfin trouver sa place au travail et de se sentir intégrée.


6 - Une patiente se sentait très seule. Malgré le fait qu'elle avait beaucoup d'ami(e)s et qu'elle avait été en couple, elle s'était toujours sentie très seule même entourée et/ou en couple. De plus, elle avait du mal à trouver l'amour et souhaitait travailler ce point également car elle avait l'impression de n'attirer que des hommes solitaires. Après avoir identifié et libéré une blessure de l'abandon à la naissance (elle avait été mise sous couveuse et n'avait pas pu voir sa mère les premiers jours après la naissance), elle a fait un travail de libération vis à vis de sa mère (qui se sentait seule même en couple et déçue par l'amour), son père (qui se sentait également seul même en couple), de ses 2 grands-mères (une s'était séparée de son mari et ne voulait plus entendre parler d'hommes tout comme 2 de ses tantes qui avaient reproduit exactement le même schéma, son autre grand-mère était restée en couple par obligation à l'époque mais avait été malheureuse et avait même eu peur pour sa vie). Elle en avait déduit que sa grand mère aurait sans doute préférée être seule donc ancré inconsciemment la croyance familiale qu'être seule était préférable. Après ce travail de libération des mémoires familiales négatives vis à vis de l'abandon, les fausses croyances sur l'amour, la tristesse de la solitude intérieure, elle ne s'est plus sentie seule intérieurement et a pu attirer un homme qui a su la rendre encore plus heureuse qu'elle ne l'était déjà enfin seule.


7 - Un patient n’arrivait pas à changer de travail. Apres avoir constaté que son grand-père avait décidé de changer de pays pour créer une meilleure vie pour sa femme et ses enfants, et que leurs débuts dans ce nouveau pays avait été très compliqués car ils avaient vécus dans une situation très précaire, il a pu se libérer de ce fardeau émotionnel incluant la peur et la culpabilité de son grand-père d’avoir effectué ce grand changement de vie qui est passé par des années très difficiles. Il a eu, après la dernière séance, plusieurs propositions professionnelles complètement différentes de tout ce qu’il avait reçu auparavant correspondant mieux à ses attentes et a pu au final enfin changer de travail.


Comment se libérer de l'héritage émotionnel (négatif) de sa famille?


Après les avoir identifié, il va être important de faire un travail pour s'en libérer. Faire ce travail sur vous vous permet de vous libérer vous mais aussi votre lignée familiale et vos enfants ou futures enfants des conséquences des fardeaux émotionnels familiaux afin de pouvoir mieux vivre votre vie aujourd'hui. La durée du travail dépend toujours de votre histoire familiale et de votre vécu.


Je suis psychopraticienne:

  • Maître-praticienne en Hypnose Humaniste

  • Maître-praticienne en Thérapie Symbolique Avancée (TSA)

  • Maître-praticienne en soins énergétiques

Je vous accompagne avec douceur et bienveillance en présentiel. J'ai la chance d'avoir déjà pu accompagner des centaines de personnes vers le mieux-être.


Le travail thérapeutique que je propose est un véritable processus libérateur qui permet, entre autres et selon les cas:

  • d'arrêter de souffrir, pour sortir enfin de ses schémas répétitifs

  • de se détacher des traumatismes et des souffrances familiales

  • de se libérer des croyances limitantes

  • de retrouver une bonne estime de soi et à s'installer dans un sentiment de légitimité

  • de retrouver son libre arbitre et de vivre "sa vie à soi"

  • de nettoyer la lignée familiale

  • d'interrompre la transmission aux générations futures

  • de retrouver confiance en vous

  • etc.

Tant que ces traumatismes de nos ancêtres (connus ou non connus) ne sont pas "guéris", ou bien que cette loyauté familiale négative n'est pas rompue consciemment, ils peuvent continuer à avoir un impact sur plusieurs générations.


Je propose un accompagnement:

  • soit 𝙖̀ 𝙙𝙞𝙨𝙩𝙖𝙣𝙘𝙚 👩‍💻

  • ou dans 𝙢𝙤𝙣 𝙘𝙖𝙗𝙞𝙣𝙚𝙩 🛋

Les résultats sont exactement les mêmes.



Hypnose: se libérer des souffrances de sa famille


🔑 𝗟’𝗵𝘆𝗽𝗻𝗼𝘀𝗲 𝘁𝗵𝗲́𝗿𝗮𝗽𝗲𝘂𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲

Connaissez vous l'hypnose thérapeutique? Elle n'a rien à voir avec l'hypnose de spectacle. L'Hypnose Humaniste vous permet de vous libérer des fardeaux de votre famille (conscients ou inconscients) en quelques séances seulement (le nombre de séances dépend de votre histoire).

  • En